LaboFnac

Clap de fin pour Essential, la start-up du créateur d’Android

Après quatre années d'existence, Essential ferme ses portes. Fondée par le co-créateur d'Android, Andy Rubin, la start-up n'est jamais parvenue à s'imposer sur un secteur concurrentiel.

Le fabricant de smartphones américain Essential va fermer ses portes, après quatre années d’existence. La société va cesser l’ensemble de ses activités et si les propriétaires du PH-1 peuvent continuer de l’utiliser, l’ultime mise à jour a été déployée le 3 février 2020. Le service Newton Mail, que la société avait racheté en 2018, fermera également ses portes le 30 avril prochain.

Essential Project GEM

© Essential

Dans son communiqué, la firme revient sur son projet GEM et sa tentative de proposer une nouvelle expérience mobile autour d’un smartphone au format allongé. « Malgré tous nos efforts, nous avons  emmené Gem aussi loin que nous le pouvions et nous n’avons hélas aucune perspective claire pour le livrer aux clients. C’est pourquoi nous avons pris la décision difficile de cesser nos activités et de fermer Essential », explique la société. Elle confirme également la fin des mises à jour pour le PH-1 et de son service Newton Mail.

« Dans le cadre de la liquidation de la société, la mise à jour de sécurité pour le PH-1 publiée le 3 février est la dernière mise à jour de l’équipe logicielle Essential. Votre PH-1 continuera à fonctionner mais nous ne fournirons pas de mises à jour supplémentaires ni de support client. Les utilisateurs actuels de Newton Mail auront accès au service jusqu’au 30 avril 2020 ». Essential ajoute qu’une image prebuilt et tout ce qui est nécessaire pour bidouiller le PH-1 sera hébergé sur son GitHub.

Le co-créateur d’Android, Andy Rubin, avait quitté Google pour fonder Essential Products en novembre 2015 avec la volonté d’innover et de rivaliser avec les iPhone d’Apple et les Galaxy S de Samsung. Ambitieuse, la start-up a rapidement suscité la curiosité jusqu’à la sortie du PH-1, son premier et unique smartphone. Aussi appelé Essential Phone, ce smartphone sous Android était le premier à arborer une encoche (notch) en façade lors de son lancement à l’été 2017. Il aura toutefois fallu attendre la sortie de l’iPhone X pour que l’encoche s’impose comme un élément incontournable des smartphones.

Essential Phone

© Essential

En effet, le smartphone d’Andy Rubin n’a jamais trouvé son public et s’est très mal vendu, au point de fragiliser la situation de la start-up. Dans le même temps, The Information a publié une enquête sur les raisons du départ d’Andy Rubin de Google, évoquant « une relation inappropriée avec une employée ». Ce dernier avait alors décidé de prendre congé de ses fonctions chez Essential. L’affaire a pris une autre ampleur lorsque le New York Times a révélé que Google aurait protégé le créateur d’Android.

L’échec de l’Essential Phone a gelé les ambitions de la marque

Du côté d’Essential, l’ouverture à d’autres marchés, dont la France, n’a pas permis de relancer les ventes et la question de l’avenir de l’entreprise s’est rapidement posée. Dès 2018, des rumeurs ont évoqué les difficultés d’Essential, poussant Andy Rubin à réagir pour confirmer que sa start-up n’allait pas fermer ses portes.

Au prix d’une coupe franche dans ses effectifs, la société a continué à exister avec la promesse de revenir avec un projet novateur. Début 2019, Essential annonçait l’arrêt de la commercialisation du PH-1 et l’arrivée d’un « nouveau produit mobile ». Malgré les rumeurs de lancement d’un nouveau smartphone, Essential va finalement fermer ses portes.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.