LaboFnac

Le cofondateur d’Apple recommande aux internautes de quitter Facebook

Steve Wozniak, cofondateur d'Apple, suggère aux internautes de "trouver une façon de quitter Facebook". Il s'inquiète de la façon dont le réseau social traite les données personnelles des utilisateurs.

Steve Wozniak n’aime pas Facebook et il n’hésite pas à le faire savoir. Cofondateur d’Apple avec Steve Jobs et Ronald Wayne, il recommande aux internautes de s’éloigner du réseau social afin de protéger leur vie privée. « Il y a de nombreux types de personnes, et pour certains, les avantages qu’offre Facebook valent la peine, même s’il faut renoncer en partie à la confidentialité (…) toutefois, ma recommandation pour les personnes comme moi serait d’essayer de trouver une façon de quitter Facebook », a-t-il récemment affirmé à TMZ dans des propos rapportés par Radio-Canada.

Plus généralement, c’est le modèle économique des réseaux sociaux qui inquiète le cofondateur d’Apple. Une société comme Facebook génère la quasi-totalité de son chiffre d’affaires de la publicité, ce qui requiert d’analyser les données personnelles des utilisateurs. « Si vous publiez quelque chose et que j’y attribue une mention « J’aime », le problème est que mon « J’aime » ne va pas à vous (…) dans mon esprit, il vous est attribué, mais en réalité il va aux annonceurs », explique Steve Wozniack.

Steve Wozniak

© Capture d’écran (YouTube/TMZ)

Pionnier de l’industrie informatique, celui que l’on surnomme « Woz » a quitté Facebook l’an dernier, quelques semaines après le scandale Cambridge Analytica, rappelle Gizmodo. Comme plusieurs figures emblématiques de la Silicon Valley, il avait ainsi rejoint le mouvement #deleteFacebook. Alors que le groupe qu’il a cofondé se positionne en tant que fervent défenseur de la vie privée et de la confidentialité des données, Steve Wozniack s’inquiète des atteintes à la vie privée commises par les géants du numérique.

« Tout ce qui te concerne… Je veux dire, ils peuvent maintenant mesurer votre rythme cardiaque avec des lasers, ils peuvent vous écouter avec beaucoup d’appareils. Qui sait si mon téléphone n’est pas en train de m’écouter en ce moment ? Alexa a déjà beaucoup fait beaucoup parler d’elle », explique-t-il, reconnaissant qu’il avait tendance à s’inquiéter pour tout. « Je m’inquiète parce que vous avez des conversations que vous croyez privées…. Vous dites des mots qui ne devraient vraiment pas être écoutés, parce que vous ne vous y attendez pas. Mais il n’y a presque aucun moyen d’arrêter cette pratique », ajoute Steve Wozniak.

La solution ? Payer.

Pessimiste, le concepteur des premiers ordinateurs Apple estime que la solution serait de payer pour mieux préserver sa vie privée sur la toile. « Pourquoi les entreprises ne me donnent-elles pas un choix ? Je pourrais payer un certain montant et les entreprises conserveraient mes données de façon plus sécurisée et privée que les autres qui les donnent aux publicitaires », assure-t-il. La solution de Steve Wozniack peut faire référence à la formule « si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit », une vision que ne partage pas Mark Zuckerberg. À noter que le cofondateur d’Apple n’est pas le premier à s’en prendre à Facebook : Tim Cook avait lui aussi fustigé le modèle économique du géant des réseaux sociaux.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.