LaboFnac

Le cofondateur de WhatsApp rejoint Signal et investit 50 millions de dollars

Plébiscitée par Edward Snowden, l'application de messagerie Signal a décidé de lancer sa fondation. Elle pourra compter sur le soutien de Brian Acton, cofondateur de WhatsApp, qui a décidé d'investir 50 millions de dollars.

Les applications de messagerie chiffrées sont plébiscitées par les utilisateurs, de plus en plus attachés à la protection de leur vie privée. Parmi ces messageries, on retrouve Signal, qui a la particularité d’avoir été recommandée par Edward Snowden. L’organisation Open Whisper Systems, à son origine, a développé le protocole de chiffrement Signal Protocol qui permet de chiffrer de bout en bout ses conversations. Intégré dans sa propre application, il est également utilisé par Facebook dans la messagerie WhatsApp.

Une sacrée performance quand on sait que le projet a été développé par une équipe réduite. En effet, Signal ne compte que deux à trois développeurs à plein temps et l’effectif n’a jamais dépassé les sept personnes. Présent sur plusieurs plateformes et utilisé par des millions d’utilisateurs, Signal avait donc encore besoin de se trouver un modèle économique pour assurer sa pérennité.

Signal

Crédit photo : Signal

Une fondation pour mieux se développer

L’objectif de Moxie Marlinspike, fondateur d’Open Whisper Systems, est de proposer le logiciel le plus sécurisé possible et cela va passer par la création d’une fondation. Dans un billet de blog, il annonce le lancement de la Signal Foundation et pourra compter sur le soutien de Brian Acton. Ce dernier, libre depuis son départ de WhatsApp et Facebook, a décidé d’investir 50 millions de dollars dans cette fondation, dont le but sera de faciliter le développement de l’application Signal. Il avait cofondé l’entreprise WhatsApp en 2009 avec Jan Koum avant de la vendre à Facebook pour 19 milliards de dollars. Désormais, il occupera le rôle de président de la Signal Foundation.

Ce montant va notamment permettre de recruter du personnel et d’établir des objectifs sur le long terme. Moxie Marlinspike explique que Signal a toujours refusé d’avoir recours à une levée de fonds, estimant que ce financement allait à l’encontre des valeurs que souhaite véhiculer son organisation. Une décision assumée, mais qui n’a pas toujours permis à Signal d’atteindre ses objectifs à cause du manque de ressources de l’organisation. Le fondateur d’Open Whisper Systems conservera son rôle de PDG au sein de la nouvelle structure et, avec sa fondation et l’apport de Brian Acton, Signal peut finalement envisager l’avenir plus sereinement.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.