LaboFnac

Coincheck : un casse virtuel qui valait 530 millions de dollars

Une plateforme d'échange de cryptomonnaies a subi un piratage la délestant de plus de 430 millions d'euros de tokens.

Les cryptomonnaies ont le vent en poupe, et forcément, elles attirent les vautours. Vendredi 26 janvier, dans la nuit japonaise, un ou des pirates ont réussi le casse virtuel du siècle en subtilisant 500 millions de tokens de la cyber-devise NEM, soit environ 530 millions de dollars, au nez et à la barbe de Coincheck.

Bitcoin cryptomonnaies

Les circonstances du braquage sont un peu floues, mais toujours est-il que la plateforme japonaise n’a pas assuré côté sécurité. Coincheck conservait les NEM dans des hot wallets, des portefeuilles en ligne plus vulnérables que les cold wallets. La plateforme a détecté des «accès non autorisés», mais les NEM de 260 000 clients s’étaient déjà envolés. Un manquement sécuritaire qui provient visiblement de l’affluence trop importante et trop rapide de nouveaux clients, Coincheck n’étant pas parvenu à faire tampon.

Des clients remboursés

Dans un communiqué, l’Agence des services financiers (FSA) a demandé à Coincheck d’enquêter sur l’incident, de renforcer la sécurité et de fournir une réponse appropriée aux clients impactés. Elle en a aussi profité pour tacler l’amateurisme de la société.

De son côté, Coincheck a annoncé que ses propres fonds seront utilisés pour rembourser l’équivalent de 342 millions d’euros volés à ses clients (46,3 milliards de yens sur les 58 milliards dérobés). Quant à la société NEM, elle se targue d’avoir réussi à tracer la monnaie, et que celle-ci n’a pas pu être transférée sur une autre plateforme d’échange.

Le plus gros braquage ?

Les piratages en ligne ne sont pas rares, mais le montant rapporté ici est impressionnant. En 2014, MtGox, une plate-forme d’échange de cryptomonnaies, a connu pareille aventure avec la disparition de 850 000 bitcoins pour une valeur de 480 millions de dollars à ce moment-là. Sauf que ces tokens sont aujourd’hui cotés à plusieurs milliards de dollars.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.