LaboFnac

Community Actions : Facebook permettra bientôt de créer des pétitions

Une nouvelle fonctionnalité sera bientôt proposée aux utilisateurs américains de Facebook : Community Actions. Elle permettra de créer des pétitions en ligne.

Malgré les nombreuses polémiques auxquelles a dû faire face Facebook en 2018 – la dernière en date portant sur le partage de données personnelles avec de nombreuses entreprises telles Apple, Netflix ou Microsoft -, le réseau social reste celui qui compte le plus d’utilisateurs à ce jour. Et s’il faut désormais espérer qu’il ne profite plus de sa position dominante dans le cadre de partenariat douteux, force est de reconnaître qu’il la met parfois aussi au service de bonnes causes. La fonction Safety Check en est un bon exemple. En cas d’attentat ou de catastrophe, celle-ci permet aux utilisateurs localisés aux abords du lieu sinistré de rassurer rapidement leurs proches. Et Facebook s’apprête désormais à lancer une nouvelle fonctionnalité d’intérêt général, toutefois bien différente.

Community Actions sur Facebook

Community Actions © TechCrunch

Détaillée par nos confrères de TechCrunch en amont de son lancement aux États-Unis, cette nouvelle fonctionnalité a été baptisée Community Actions et permettra de créer des pétitions. Le grand nombre d’utilisateurs de Facebook devrait ainsi permettre de trouver rapidement des soutiens pour défendre des causes diverses – d’autant qu’il suffira d’un clic sur un bouton dédié pour les soutenir – et ainsi de faire entendre leurs voix à qui de droit. Nos confrères indiquent d’ailleurs que l’auteur d’une telle pétition pourra, en plus de lui donner un titre et une description bien sûr, taguer les agences gouvernementales et autres responsables qui disposent généralement aussi d’un compte ou d’une page Facebook afin qu’ils soient directement notifiés.

Facebook est déjà un relais important pour de nombreuses pétitions, que les utilisateurs n’hésitent pas à partager sur leur profil afin de leur offrir plus de visibilité et de récolter de nouvelles signatures. Avec Community Actions, le réseau social semble donc non seulement vouloir assumer pleinement ce rôle, mais aussi encourager les revendications citoyennes. Reste à espérer que l’outil ne soit pas utilisé de manière abusive ou détourné par des trolls, mais Facebook aurait prévu divers moyens de s’assurer de sa bonne utilisation. Dommage qu’il ne doive être disponible qu’aux États-Unis dans l’immédiat.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.