LaboFnac

Coronavirus et MWC : Intel et Vivo renoncent à leur tour, TCL annule sa conférence

Nouvelle série de défections pour le MWC 2020. Après LG, Sony ou encore ZTE, Intel et Vivo ont décidé de ne pas se rendre à Barcelone pour le Mobile World Congress. TCL a pris la décision d'annuler sa conférence, sans toutefois déserter les allées de l’événement.

Le Mobile World Congress est l’un des événements les plus importants de l’année pour l’industrie mobile. En 2020, l’édition s’annonce particulière à cause du coronavirus. Depuis quelques jours, la liste des défections ne cesse de s’allonger, et compte des noms prestigieux tels que Sony, LG, Ericsson ou ZTE. C’est désormais au tour d’Intel et Vivo de rejoindre le mouvement et d’annoncer qu’ils ne participeront pas à l’événement barcelonais. Un porte-parole d’Intel a ainsi déclaré au site VentureBeat : « La sécurité et le bien-être de tous nos employés et partenaires est notre priorité absolue, et nous nous sommes retirés du Mobile World Congress de cette année par excès de prudence. Nous sommes reconnaissants à la GSMA pour sa compréhension et nous nous réjouissons de participer et de soutenir les futurs événements du Mobile World Congress ».

MWC 2019

© GSMA

Le fabricant Vivo, qui appartient au groupe BBK Electronics (Oppo, OnePlus et Realme), nous a également confirmé son absence au MWC 2020. « Vivo a surveillé de près la propagation du nouveau Coronavirus 2019-nCoV, afin d’évaluer en continu la situation et l’impact que cela pourrait avoir sur nos activités. La santé et la sécurité de nos employés et du grand public sont pour nous une priorité. Au vu de la situation actuelle, nous avons pris la décision d’annuler notre présence au MWC 2020 ainsi qu’à tout événement annexe se tenant à Barcelone au même moment », explique la firme chinoise. Elle confirme au passage que son concept phone Apex 2020, qui devait initialement être montré au MWC, sera « présenté prochainement ».

On retiendra également les absences d’Amazon ou de l’opérateur japonais NTT Docomo.

TCL annule sa conférence, la GSMA tente d’endiguer l’hémorragie

À l’instar de ZTE ou Samsung, TCL ne fera pas totalement l’impasse sur la grand-messe de la téléphonie mobile. Le fabricant chinois a pris la décision d’annuler son événement presse, mais il assure que « cette décision n’a pas d’impact sur les autres activités du MWC 2020 prévues par la société et TCL continuera à annoncer ses derniers appareils mobiles et à les présenter sur son stand ». La marque a des ambitions sur se segment, après avoir annoncé la fin des la commercialisation des smartphones sous la marque BlackBerry.

L’organisateur de l’événement, la GSMA, a dévoilé hier de nouvelles mesures pour rassurer les visiteurs et exposants. L’association prévoit notamment « tous les voyageurs de la province de Hubei [dont Wuhan est la capitale] ne seront pas autorisés à accéder à l’événement » et que « tous les visiteurs qui sont allés en Chine devront prouver qu’ils étaient hors de Chine 14 jours avant l’événement ». Des mesures drastiques qui pourraient compliquer les plans de plusieurs entreprises chinoises qui prévoyaient d’y assister.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.