LaboFnac

Creators Program : Nintendo met fin à son programme d’affiliation

Le Nintendo Creators Program va disparaitre fin décembre, annonce le géant nippon. Controversé, ce programme d'affiliation permettait aux youtubeurs de monétiser leurs vidéos avec du contenu Nintendo.

Nintendo a décidé de mettre fin à son controversé programme d’affiliation, rapporte le site Engadget. L’annonce a été faite sur Twitter et via un bref communiqué expliquant que le Creators Program s’arrêtera à la fin du mois de décembre 2018. Le site du programme fermera également ses portes au mois de mars 2019. Le géant nippon explique mettre fin à son programme pour « faciliter la tâche dans la création et la monétisation des vidéos contenant des jeux de Nintendo ». Désormais, la firme ne demandera plus aux créateurs de soumettre leurs vidéos au Nintendo Creators Program. Ces derniers peuvent cependant continuer « d’exprimer [leur] passion pour Nintendo » en suivant les directives de l’entreprise, qui ont été mises à jour suite à cette annonce.

Super Mario

© Creative Commons

La politique de Nintendo concernant les youtubeurs fait l’objet de critique depuis de nombreuses années par les vidéastes qui vivent de leurs vidéos. Dès 2013, le japonais a tenté de mettre la main sur les revenus générés par les vidéos utilisant le contenu de ses jeux en s’appuyant sur le système Content-ID de Google. Nintendo avait finalement fait marche arrière face à la grogne des joueurs, mais était revenu à la charge avec le lancement de son programme NCP en 2015. Celui-ci s’appliquait à l’ensemble des consoles du fabricant – dont la Nintendo Switch – et se présentait comme un service « destiné aux personnes qui publient sur YouTube des vidéos contenant des droits de propriété détenus par Nintendo, y compris les vidéos d’extraits de jeu ». Conformément aux règles en vigueur sur la plateforme vidéo de Google, les recettes publicitaires de ces vidéos étaient alors envoyées directement à Nintendo. Les créateurs de vidéos qui faisaient le choix de s’inscrire au Programme des créateurs Nintendo recevaient ensuite un pourcentage des profits publicitaires dès lors que leur chaîne ou vidéo enregistrée contenait du matériel sous licence Nintendo. Ce pourcentage est de l’ordre de 70 % pour les chaînes et 60 % pour les vidéos.

Une annonce qui va faire le bonheur des youtubeurs et streameurs

La fin de ce partenariat contraignant est donc une excellente nouvelle pour les vidéastes puisque Nintendo a décidé de suivre l’approche de Sony ou Microsoft. Si la firme a décidé d’assouplir ses règles, elle précise quand même qu’elle peut encore et va supprimer les vidéos qui, selon elle, enfreignent ses nouvelles directives. Les vidéastes devront donc respecter « certaines règles de base » pour que Nintendo ne s’oppose pas à l’utilisation de séquences de jeu et/ou captures d’écran provenant de jeux pour lesquels la firme détient des droits d’auteur.

Parmi les nouvelles règles, Nintendo explique : « Nous vous encourageons à créer des vidéos qui contiennent l’expression de votre créativité. Les vidéos et les images incluant de simples copies de Contenu de jeu Nintendo dans lesquelles ne figurent pas de créativité ou de commentaire de votre part, ne sont pas permises. Vous pouvez néanmoins publier des vidéos de jeu et des captures d’écran en utilisant les fonctionnalités des consoles Nintendo comme le bouton de capture de la Nintendo Switch, sans qu’une touche personnelle ou un commentaire soit nécessaire ». Les créateurs de contenu qui monétisent leurs vidéos sur des plateformes comme YouTube, Twitch, Facebook, NicoNico Live ou Twitter peuvent continuer et publier des vidéos des jeux. En revanche, le règlement exclut le contenu provenant de jeux piratés, ou de jeux qui ne sont pas encore officiellement disponibles. On pense par exemple à Super Smash Bros. Ultimate qui sortira le 7 décembre prochain sur la Switch.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.