LaboFnac

Fairphone et Apple sont les entreprises tech les plus écologiques

Greenpeace a publié son rapport 2017 des entreprises les plus écologiques, et classe Fairphone à la première place, juste devant Apple.

Greenpeace, l’ONGI spécialisée dans la protection de l’environnement, présente chaque année son évaluation des pratiques des fabricants électroniques, et n’hésite pas à épingler les mauvais élèves. Son rapport sur l’année 2017 est tombé, et révèle que Fairphone est sans surprise le premier de la classe, tandis que Xiaomi revêt le bonnet d’âne.

La méthode d’évaluation de Greenpeace se base sur la documentation interne des entreprises concernées, celle qui est transmise aux investisseurs ou la couverture médiatique. Les critères de notation sont les suivants : transparence, engagement, performance et plaidoyer. Et ils sont utilisés dans trois catégories : la part d’énergies renouvelables, la nature des composants utilisés et l’usage de produits chimiques. Quant aux notes, elles vont de A à F.

solar panel

Commençons par le gagnant, Fairphone, qui fait honneur à sa démarche responsable et récolte un B. La société a été saluée pour sa transparence dans le domaine des énergies renouvelables et de la traçabilité de ses composants, ainsi que pour le design et la longévité de ses produits. Mais Greenpeace souligne aussi que certains efforts doivent être faits concernant la transparence sur les produits chimiques employés.

Apple, qui arrive à la deuxième marche de ce classement, obtient d’excellentes notes dans le domaine des énergies renouvelables ainsi que sur l’utilisation de produits chimiques, mais se fait aligner en ce qui concerne le design et la longévité de ses produits. Greenpeace reproche à la Pomme de ne pas s’engager – et même de se mettre en opposition – envers des démarches responsables à cet égard.

Pour faire un tour rapide du propriétaire, il faut noter que Google n’arrive qu’à la 10e position, juste derrière Acer et LG, tandis que Samsung est à la 13e place avec un D-. En queue de peloton, Amazon, Oppo, Vivo et Xiaomi obtiennent un F global. Dans le cas de Xiaomi, la note est surtout due à l’absence de transparence dans à peu près tous les domaines.

Le rapport complet de Greenpeace est consultable à cette adresse.

 

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.