LaboFnac

Débits Netflix : Free toujours dernier malgré sa progression

Netflix a dévoilé aujourd’hui son classement des débits pour le mois de février et Free affiche enfin une progression. Une première depuis cinq mois, mais cela n’empêche pas le FAI de rester bon dernier.

Petit événement du côté de Netflix. Pour la première fois depuis l’été 2017, Free reprend des couleurs en passant de 1,39 Mb/s à 1,92 Mb/s. Une progression notable des débits relevés par le service de streaming vidéo, mais qui n’empêche pas le FAI de rester dernier, loin derrière ses concurrents. À la première place, on retrouve SFR (fibre et câble) qui affiche une progression de 0,21 Mb/s en passant de 3,50 Mb/s à 3,71 Mb/s. Derrière, on joue la carte de la stabilité avec Bouygues Télécom qui affiche 3,37 Mb/s (+0,02 Mb/s par rapport à janvier). Même constat chez Orange, toujours troisième avec 3,34 Mb/s (contre 3,32 Mb/s en janvier) et SFR (ADSL) avec 2,96 Mb/s (+0,04 Mb/s).

Débits Netflix

© Netflix

Pour rappel, Netflix dévoile chaque mois son indice de performance des FAI. Ce classement permet de savoir quels fournisseurs d’accès à Internet (FAI) offrent les meilleurs débits pour visionner les séries et films disponibles avec le service de SVoD. L’opérateur Free se montre très souvent à la peine, ce qui a créé des tensions entre l’opérateur et Netflix. Le premier reproche au service américain d’entacher sa réputation en le faisant apparaître systématiquement à la dernière place. Free a décidé de déposer une plainte en juin 2017 et demandé à ne plus apparaître dans ce classement.

Free ne bride pas ses abonnés selon l’Arcep

Fin février, nos confrères de 01net ont pu s’entretenir avec le président de l’Arcep, Sébastien Soriano. « Nous avons commencé à enquêter et les premiers résultats montrent qu’il n’y a pas d’irrégularités de la part de Free », a-t-il déclaré. Il a jouté : « Il semble fort probable que ce soit un problème d’interconnexion à résoudre entre Free et Netflix. Il serait donc injuste de rejeter la faute uniquement sur Free. La balle est aussi dans le camp de Netflix pour mettre fin à cette situation ». L’opérateur français ne serait donc pas l’unique responsable dans cette affaire qui rappelle le contentieux avec YouTube. Free est aujourd’hui le seul opérateur à n’avoir jamais trouvé d’accord commercial avec Netflix, comme l’expliquait BFM Business l’année dernière.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.