LaboFnac

Débits Netflix : SFR, Bouygues et Free se stabilisent, Orange progresse

Comme chaque mois, Netflix partage les débits moyens proposés par les FAI français aux heures de pointe. Après plusieurs mois de progression, Free se stabilise comme Bouygues et SFR, tandis qu'Orange progresse légèrement.

L’indice ISP Speed Index du mois de septembre est sorti et la rentrée n’a pas donné des ailes aux fournisseurs d’accès internet. Chaque mois, Netflix propose un classement établi à partir du débit moyen aux heures de grande écoute sur sa plateforme. Plus il est élevé, plus l’utilisateur peut profiter du contenu Netflix dans de bonnes conditions et Free nous avait habitués à être à la traîne. Le FAI de Xavier Niel a longtemps reproché à Netflix de le classer systématiquement dernier dans son indice de performance. Une relation tendue qui avait conduit Free à attaquer la société américaine en justice. Fin avril, l’opérateur avait toutefois annoncé la fin des problèmes de débit et l’on peut dire qu’il a tenu parole. Depuis son plus bas historique en janvier 2018, Free a fortement redressé la barre, au point de se rapprocher de ses concurrents et d’envisager de céder son bonnet d’âne. Symbole de cette amélioration, nous avons appris fin septembre via le site Next INpact que Free avait renoncé à son procès Netflix.

Débits Netflix

© Netflix

Une pause et ça repart pour Free ?

Malgré ses efforts, l’opérateur qui « a tout compris » est pourtant toujours dernier est le mois de septembre ne va pas l’aider. Après quasiment sept mois de progression, Free se stabilise en passant de 2,96 à 2,94 Mb/s (-0,02 Mb/s). Un écart qui ne sera pas vraiment visible pour l’utilisateur du service de SVoD, mais qui mérite d’être signalé. Free n’est d’ailleurs pas le seul à rester stable ou à baisser légèrement, SFR THD (fibre et câble) atteint 3,96 Mb/s (-0,04 Mb/s) et Bouygues Telecom reste deuxième avec 3,55 Mb/s (-0,02 Mb/s). L’opérateur au carré rouge est toutefois en progression avec son offre xDSL qui passe de 3,11 à 3,15 Mb/s alors que la plus forte progression est à mettre à l’actif d’Orange (de 3,33 à 3,39 Mb/s).

Ce mois de septembre est donc plus stable – comme depuis quelques mois d’ailleurs – avec un classement qui reste inchangé. Pour rappel, Netflix représente 14 % du trafic dans l’Hexagone et accapare 15 % de la bande passante Internet dans le monde.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.