LaboFnac

Discord lève 150 millions de dollars et revoit son Store

De la messagerie à la vente de jeux vidéo, Discord poursuit sa mutation et annonce une nouvelle levée de fonds de 150 millions de dollars qui porte sa valorisation à plus de 2 milliards de dollars. Cet argent doit lui permettre de confirmer sa stratégie de diversification, l'entreprise veut bousculer Steam et Epic avec sa boutique de jeux en ligne.

Très populaire chez les adeptes de jeux en ligne avec 200 millions d’utilisateurs actifs, Discord cherche depuis quelques mois à se diversifier et s’est lancé dans la vente de jeux vidéo dématérialisés. La plateforme de discussion en ligne entend se faire une place sur un terrain de jeu aujourd’hui dominé par Valve avec sa plateforme Steam. Lancée en août et disponible plus officiellement en bêta depuis le mois d’octobre, le Discord Store est encore loin de faire de l’ombre au géant Valve. Et si l’entreprise américaine a pris son temps en 2018, elle compte passer à la vitesse supérieure en 2019.

Discord

© Discord

La messagerie a récemment officialisé une nouvelle levée de fonds de 150 millions de dollars, portant sa valorisation à plus de deux milliards de dollars. Le tour de table a été mené par Greenoaks Capital avec la participation de Firstmark, Tencent, IVP, Index Ventures et Technology Opportunity Partners. Comme le rapporte le site TechCrunch, Discord avait déjà levé 50 millions de dollars en avril, ce qui lui avait permis de voir sa capitalisation atteindre 1,65 milliard de dollars. Au total, la plateforme de VoIP née en 2015 a récolté plus de 280 millions de dollars.

Discord veut semer la discorde

L’officialisation d’une nouvelle levée de fonds intervient au moment où Discord cherche à mettre fin au quasi-monopole de Steam avec Epic. La société a annoncé qu’à partir de 2019, elle établirait un partage des revenus de 90/10, soit 90 % des revenus pour les développeurs et 10 % pour la plateforme. « Il s’avère que la distribution de jeux en 2018 ne coûte pas 30 % », expliquait Jason Citron, PDG de la start-up, dans un billet de blog. Il ajoute : « Après quelques recherches, nous avons découvert que nous pouvions créer des outils de développement incroyables, les utiliser et donner aux développeurs la majorité des revenus partagés […] Les 10% restants couvrent nos coûts d’exploitation, et nous étudierons la possibilité de les réduire en optimisant notre technologie et en rendant les choses plus efficaces ».

Avec cette annonce, Discord souhaite mettre fin au classique 70/30 jusqu’ici pratiqué par son Store ou Steam et de répondre à Epic. Les créateurs de Fortnite ont récemment lancé l’Epic Games Store et ont opté pour le prélèvement d’une commission de 12 %, laissant 88 % des revenus aux développeurs. Steam a également décidé de revoir sa copie en s’octroyant 30 % des revenus générés jusqu’aux 10 premiers millions de dollars, puis 25 % entre 10 et 50 millions de dollars de revenus et 20 % pour les titres dont le chiffre d’affaires dépasse les 50 millions de dollars. Valve se montre plus généreux avec les jeux à succès et espère ainsi s’attirer les faveurs des grands éditeurs et les titres AAA. Le studio devra toutefois se méfier des ambitions d’Epic et Discord.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.