LaboFnac

Disney+ : 10 millions d’abonnés en seulement 24 heures

Départ réussi pour le service de streaming vidéo de Disney qui revendique plus de 10 millions d'abonnés pour son lancement. Disney+ n'est pour l'heure disponible qu'aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas. Le géant du divertissement, qui propose une période d'essai de 7 jours, doit désormais confirmer ce bon début.

Les premiers pas de Disney dans le streaming vidéo étaient attendus et le géant du divertissement a séduit. Dans un communiqué, The Walt Disney Company affirme avoir attiré 10 millions d’abonnés à sa plateforme en seulement 24 heures au Canada, aux États unis et Pays-Bas. Un démarrage en fanfare pour Disney qui proposera son service dans trois autres pays en 2019 (Australie, Porto Rico et Nouvelle-Zélande) avant d’arriver plus globalement en Europe (France, Allemagne, Espagne, Italie et Royaume-Uni) le 31 mars prochain.

Disney Plus

© Disney

L’annonce du groupe intervient après qu’Apptopia a indiqué que l’application Disney+ a été téléchargée plus de 3,2 millions de fois, note The Verge. L’AFP précise que la majorité des téléchargements vient des États-Unis (89 %), suivis du Canada (9 %) et des Pays-Bas (2 %). De plus, les utilisateurs ont streamé plus de 1,3 million de contenus au cours des premières 24 heures. Ces chiffres impressionnants peuvent s’expliquer par l’attente que génère l’arrivée d’un géant, dont l’ambition est de bousculer de Netflix, ainsi que par la période d’essai de 7 jours. Cette dernière permet de découvrir le service avant de basculer vers un abonnement payant à 6,99 dollars.

À lire : Disney+ : tout ce qu’il faut savoir sur la plateforme de Disney

Un départ en fanfare, mais quelques soucis techniques

Un positionnement tarifaire très agressif qui doit permettre à Disney+ de gagner rapidement des abonnés. La plateforme mise aussi sur ses contenus avec plus de 500 films et 7 500 épisodes de séries provenant du catalogue historique de Disney, ainsi que des créations originales telles que The Mandalorian (Star Wars). Il est néanmoins probable que des utilisateurs renoncent à passer à l’abonnement payant, en partie à cause des ratés techniques qu’a connus la plateforme. Le lancement de Disney+ a été perturbé par des soucis techniques en raison de la demande qui « a dépassé nos plus hautes attentes » assure le groupe.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.