LaboFnac

Disney : de nouveaux détails sur son service de streaming

Disney prépare depuis plusieurs mois son arrivée sur le marché de la vidéo et on sait désormais un peu plus sur le futur service de la compagnie américaine.

Le marché de la vidéo à la demande par abonnement connaît une croissance considérable depuis quelques années et la tendance n’est pas près de s’inverser. Certains acteurs comme Netflix ou Amazon Prime en ont profité pour devenir incontournables, mais ils ne sont pas seuls et certains continuent d’affûter leurs armes. C’est le cas de Warner Bros. avec sa plateforme DC Universe qui sera lancée à l’automne aux États-Unis, mais aussi de Disney.

Disney

© The Walt Disney Company

Le géant américain du divertissement travaille depuis de nombreux mois déjà sur un service de streaming avec l’ambition de tenir tête au tout-puissant Netflix. Si la compagnie vise le numéro un du marché, elle ne devrait pas entrer en concurrence directe avec le roi de la sVoD, préférant pour cela continuer de miser sur Hulu.

Lancement en 2019 et un tarif inférieur à celui de Netflix

Pour sa future plateforme, le plus puissant studio de cinéma à Hollywood s’est livré à quelques confidences au site Variety. Bob Iger, le patron de Disney, confirme que l’abonnement à sa plateforme sera moins cher que celui de Netflix. Le site Deadline rapporte que Disney pourrait proposer des offres allant de 6 à 8 dollars tandis que Netflix propose aujourd’hui des abonnements entre 9 et 14 dollars aux États-Unis. Le PDG en profite également pour annoncer que le service devrait s’appeler Disney Play et table pour un lancement l’année prochaine, probablement au quatrième trimestre. Le projet sera d’ailleurs la « plus grande priorité de l’entreprise en 2019 ».

Disney

© The Walt Disney Company

Concernant le contenu, la petite souris a bien grandi et possède un catalogue très riche et vaste. Disney a également mis la main sur celui de la 21st Century Fox et sur la licence Star Wars en 2012. Comme nous l’évoquions en début d’année, la compagnie ne proposera pas de contenus Rated-R, c’est à dire interdit aux moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte. Elle misera plutôt sur des programmes familiaux avec la diffusion d’une série tirée de High School Musical, une série animée issue de l’univers Monstres & Cie ainsi que des adaptations de Don Quichotte ou de La Belle et le Clochard. La licence Star Wars sera également à l’honneur avec une série qui devrait préparer la sortie de Star Wars : Épisode IX. Enfin, le groupe misera aussi sur Captain Marvel, Toy Story 4 et La Reine des neiges 2.

La peur des GAFAM

Derrière le lancement de ce nouveau service, Variety évoque l’urgence pour les médias traditionnels de réagir à l’offensive des groupes de la Silicon Valley (Amazon, Facebook, Apple et Google) qui s’intéressent eux aussi à ce secteur. Il n’est donc pas surprenant de voir Disney –  premier groupe de divertissement du monde – mener la course parmi la vieille garde d’Hollywood pour rattraper Netflix et les autres services de streaming.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.