LaboFnac

Disney+ compte désormais 50 millions d’abonnés dans le monde

Disney+, disponible depuis le 7 avril en France et dans une poignée de pays d'Europe depuis la fin mars, publie ses derniers chiffres et assure compter 50 millions d'abonnés dans le monde.

Lancement effectué pour Disney+, le service de streaming disponible depuis novembre 2019. Le voici disponible en France depuis le mardi 7 avril, avec deux semaines de retard sur son agenda, pour mieux épargner la bande passante hexagonale à la demande des autorités. Il est donc disponible dans une version sans 4K, comme c’est le cas dans les autres pays européens où il est désormais utilisable.

Disney+

© Disney

Disney se félicite quant à lui du succès de son service. Il avait communiqué sur le nombre d’utilisateurs à son lancement, précisant que 10 millions de personnes aux États-Unis, au Canada et aux Pays-Bas s’étaient abonnés durant sa première semaine de disponibilité, et que ce chiffre avait atteint 28,6 millions de personnes (avec l’Australie, la Nouvelle-Zélande et Porto Rico) début février. Alors que Disney+ est désormais proposé en France, mais aussi au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Autriche et en Suisse pour son volet européen, mais aussi en Inde depuis le début avril, il se targue à présent de compter 50 millions d’abonnés payants. Parmi eux, pas moins de 8 millions d’Indiens, qui en profitent via la plateforme de VOD locale Hotstar.

À lire : Disney+, tout ce qu’il faut savoir sur la plateforme de Disney

Des prévisions en passe d’être pulvérisées

« Nous sommes profondément émus de voir que Disney+ parle à des millions de personnes dans le monde, et sommes convaincus que cela augure le meilleur pour notre expansion à travers l’Europe de l’Est, le Japon et l’ensemble de l’Amérique latine d’ici la fin de l’année », se réjouit l’un des présidents de Walt Disney Company, Kevin Mayer. Aisément accessible et distribué en France par Canal+, mais aussi utilisable directement depuis les applications des Smart TV (Android TV pour Sony, Philips, TCL, etc., webOS pour LG, Tizen pour Samsung et enfin sur les Apple TV), sur les smartphones/tablettes et sur les navigateurs web, le service bénéficie d’un probable « effet confinement » qui s’ajoute à un engouement déjà observé ces cinq derniers mois. En France, App Annie relève d’ailleurs que l’application Disney+ a été téléchargée 1,8 million de fois sur le Google Play Store et l’App Store d’Apple pour la seule journée du 7 avril.

Un démarrage en fanfare qui permet à la firme américaine de flirter avec quatre ans d’avance avec ses objectifs initiaux, qui s’établissaient entre 60 et 90 millions d’abonnés à l’horizon 2024, d’après ses prévisions formulées il y a un an. Pour mémoire, le leader du marché de la sVod, Netflix, totalise de son côté un confortable score de 167 millions d’abonnés payants, dont 60 millions aux États-Unis. Davantage menacé, Apple TV+ compterait, d’après les dernières estimations publiées en début d’année, un peu plus de 33 millions d’abonnés, dont une large part bénéficierait de son offre de lancement incluant un an d’accès gratuit.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.