LaboFnac

DJI Ronin-SC : un nouveau stabilisateur pour les appareils photo hybrides

DJI a présenté le Ronin-SC , son nouveau stabilisateur pour les appareils photo dits mirrorless, c'est-à-dire "sans miroir". Un nouveau modèle qui s'inspire du Ronin-S tout en étant plus léger et plus accessible.

Leader du marché des drones grand public, DJI est aussi un acteur majeur du secteur des stabilisateurs de caméras. Début 2018, la marque avait dévoilé le Ronin-S, son premier stabilisateur à une main pour les appareils photo reflex et hybrides. DJI revient à la charge cette année avec le Ronin-SC, un nouveau stabilisateur pensé avant tout pour les appareils hybrides (sans miroir ou mirroless).

DJI Ronin-SC

© DJI

Avec la lettre « c » pour « compact », le Ronin-SC se veut plus adapté aux caméras sans miroir que son aîné.  Il est ainsi plus petit, plus léger et moins cher. Ce nouveau modèle partage en grande partie le design de son prédécesseur. On retrouve notamment la conception avec une seule tige menant à un grand cardan à trois axes. Son corps est fait de magnésium, aluminium et de matériaux composites, pour un poids de seulement 1,1 kg. Le Ronin-SC est ainsi 40 % plus léger que le Ronin-S (environ 1,8 kg), ce qui lui permet d’être plus facilement transportable et de réduire la fatigue lors d’une utilisation prolongée.

Une version allégée du Ronin-S

En contrepartie, cette version SC voit sa charge utile diminuer, passant de 3,6 kg pour le Ronin-S à 2 kg pour ce modèle. Une différence importante qui explique pourquoi le Ronin-SC n’est pas adapté aux plus gros boîtiers du marché. En revanche, les amateurs d’appareils hybrides pourront être séduits pas sa légèreté et sa compacité. De plus, on retrouve des verrous d’axes sur chaque bras. Ils permettent un équilibrage individuel sur chaque axe et facilite le rangement du stabilisateur. DJI ajoute que le support à démontage rapide comprend aussi un bloc de positionnement afin de conserver la position de la caméra et simplifier le montage.

DJI Ronin-SC

© DJI

Celui que DJI décrit comme « le plus petit, le plus léger et le plus intelligent des stabilisateurs portables » est annoncé avec une autonomie d’environ 11 heures. Le Ronin-SC se démarque également en étant le tout premier produit de sa gamme à intégrer la technologie ActiveTrack 3.0 (déjà-vu sur d’autres produits de la marque). Lorsqu’un smartphone est monté au-dessus de la caméra, l’application et le Ronin-SC pourront travailler ensemble.

Enfin, le stabilisateur propose Force Mobile, une version allégée du système de contrôle des mouvements de caméra Force Pro. La fonction offre aux utilisateurs de contrôler le dispositif à distance, simplement en bougeant votre smartphone, sur iOS uniquement pour le moment. Le fabricant promet une reconnaissance de mouvement utra-réactive, pour contrôler avec précision l’orientation de la caméra et de la nacelle à distance. Version allégée du Ronin-S, le Ronin-SC est aussi plus accessible puisqu’il est vendu 359 euros sans accessoires. DJI propose également une version plus complète (Combo Pro) à 459 euros.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.