LaboFnac

Dropbox a fait ses débuts en Bourse, valorisé à 9,2 milliards de dollars

La société de stockage en ligne Dropbox est entré en Bourse ce vendredi. Elle a fixé à 21 dollars le prix de son titre, un montant plus élevé que prévu qui lui permet d'être valorisé à 9,2 milliards.

En attendant celui de la plate-forme suédoise de streaming musical Spotify, c’était au tour de Dropbox de faire son entrée en Bourse vendredi. La société de stockage de données en ligne avait fixé le prix de son introduction à Wall Street à 21 dollars par action, au-dessus de la fourchette indicative de 18 à 20 dollars. Un montant plus élevé que prévu en raison de la forte demande pour la première grande IPO (Initial Public Offering ou introduction en Bourse) de l’année dans le secteur technologique à Wall Street, explique l’agence Reuters. Le géant Saleforce a déjà accepté d’acheter pour 100 millions de dollars de titres.

Dropbox

© Creative Commons / AJEL

Une entrée en Bourse qui a suscité l’intérêt des investisseurs puisque la fourchette initiale était de 16 à 18 dollars. Cela porte sa valorisation à 9,2 milliards de dollars (7,43 milliards d’euros). Toujours selon Reuters, la société de San Francisco va lever 756 millions de dollars. Pour Leslie Pfrang de Class V Group, un cabinet de conseil en IPO : « Le prix au-dessus de la fourchette révisée indique qu’il y a plus de demande que d’offre pour les introductions en Bourse dans le secteur technologique, en particulier celles qui génèrent un important cash flow disponible positif ». Il s’agit de la plus importante IPO du secteur depuis celle de Snap. La maison mère de Snapchat avait levé en février 2017 3,2 milliards de dollars pour son entrée à la Bourse de New York.

11 millions d’abonnés payants et des pertes

La firme a fait ses débuts à Wall Street sous le symbole DBX. Elle revendique 500 millions d’utilisateurs, mais ne compte que 11 millions de clients payants. Elle doit notamment faire face à la concurrence de géants tels que Google, Microsoft et Amazon dans le secteur du cloud computing. « Pour moi, le principal problème avec Dropbox, est qu’il n’a pas d’avantages concurrentiels singuliers ou d’offres exclusives qui le différencient des autres », a déclaré Adam Sarhan de 50 Park Investments, un cabinet de conseil en investissements. Dropbox a réalisé un chiffre d’affaires de 1,11 milliard de dollars en 2017, en hausse de 32% sur un an, et a réduit presque de moitié sa perte annuelle à 111,7 millions de dollars. Environ la moitié de son chiffre d’affaires avait été réalisée avec des clients en dehors des États-Unis en 2017.

Peu après son entrée en bourse, Dropbox s’envolait déjà de 43%.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.