LaboFnac

E3 2018 : Tout ce qu’il faut retenir de la conférence Sony

Deuxième constructeur à ternir une conférence, Sony a joué la carte de la sécurité en amont de l’E3, en publiant la liste des gros titres qui seraient montrés dans le cadre de son show. Spider-Man, Ghost of Tsushima, The Last of Us Part II, Death Stranding sont ainsi les piliers majeurs de la firme nippone, même s’il y a également eu quelques surprises à se mettre sous la dent.

Plutôt que de procéder à un bombardement en règle de nouvelles licences sur scène, Sony a cette année préféré prendre le temps de montrer un peu plus certains des jeux déjà annoncés. Et c’est Naughty Dog qui est directement entré dans l’arène avec The Last of Us Part II, un titre annoncé pour cette entrevue, en amont de l’ouverture du salon californien.

Ghost of Tsushima

© Sony

The Last of Us Part II ouvre la marche

L’occasion de revoir Ellie dans ses œuvres, avec un peu plus de bouteille et une indépendance certaine. La séquence de gameplay affichée est évidemment très violente, un aspect qui est toujours synonyme de la franchise TLoU. Les zones de jeu affichées ne sont pas particulièrement grandes. On peut noter que l’angle de jeu est toujours aussi cinématographique que par le passé, mettant un accent sur l’infiltration, avec des combats assez brutaux et courts. La formule affichée ici semble très proche du premier opus, avec toujours des munitions et autres éléments à ramasser au sol. Le jeu offrira toujours des solutions assez différentes pour répondre aux diverses situations qui se présenteront à nous, comme l’a illustré la longue vidéo de gameplay.

Ghost of Tsushima se montre pour la première fois

Ghost of Tsushima, la nouvelle exclusivité Sony sur PlayStation 4 et développée par Sucker Punch, est enfin sorti de son secret pour se présenter dans une vidéo de jeu très engageante. Huit minutes qui en montrent assez pour avoir une première idée de ce que l’on pourra retrouver en jeu, mais pas assez pour lever toutes nos interrogations. On vous en parle d’ailleurs un peu plus ici.

Quelques invités mystères en vrac

Au tour d’un titre inédit de se distinguer durant la présentation de Sony. Le rendu visuel du supercut de gameplay fait furieusement penser à Quantum Break. Et cela tombe bien, puisque c’est son développeur Remedy qui est aux manettes. Cela s’appelle Control et devrait sortir durant l’année 2019, sans fourchette plus précise, ni même une liste de consoles qui vont l’accueillir.

Un autre invité de marque, totalement surprise, s’est pointé sur les planches de Sony : Resident Evil 2 dans une version remake, vingt ans après. Le rendu s’est en effet avéré totalement différent de ce que l’on a pu connaître à l’époque et devrait donc permettre aux fans de redécouvrir son aventure. Une date de sortie est même avancée par Capcom : le 25 janvier 2019.

Kingdom Hearts 3 a aussi fait le déplacement pour l’occasion, et est cette fois venu avec du nouveau. Ce qui n’est pas du luxe. La franchise Pirate des Caraïbes fera en effet l’honneur de sa présence dans le titre de l’éditeur nippon, introduisant par la même occasion un nouveau monde à parcourir. La parution est toujours fixée au 26 janvier 2019.

Nioh 2 a de son côté rapidement été teasé par Koei Tecmo et Team Ninja. Une bonne nouvelle doublée d’une bonne surprise pour ceux qui ont apprécié le premier opus. Le projet semble en revanche assez peu avancé en raison de l’absence d’images de gameplay, et de détails concernant sa sortie.

Explication de texte avec Death Stranding

Le prochain Hideo Kojimo était sûr de s’illustrer durant la conférence de la firme à la PlayStation 4, et il n’a pas manqué son rendez-vous. Il a même eu le bon goût de se présenter avec quelques phases en jeu, montrant un environnement désolé et vide, ainsi que son héros se déplaçant sans que son but soit véritablement avancé. On a toutefois pu le voir s’armer d’un fusil durant un court instant durant la démo, ce qui laisse entrevoir des phases de tir.

Les silhouettes mystérieuses dont on ne connaissait pas la nature jusqu’à maintenant sont pour une fois passées à l’action en emportant le héros six pieds sous terre, malgré l’utilisation du bras robotisé qui nous aidera à cerner la position de ces présences maléfiques. Les informations ne sont pas beaucoup plus nombreuses, nos interrogations pas forcément levées, mais le fait d’avoir enfin pu voir du gameplay est rassurant. D’autant que Kojima ne semble pas avoir perdu la main du côté de la mise en scène.

Spider-Man, le dernier des quatre fantastiques

Dernier gros pilier de cette conférence Sony à se présenter sous nos yeux : Spider-Man. Ce dernier s’illustre une nouvelle fois par le biais d’une séquence de jeu, avec quelques combats évidemment mis en avant. Les méchants le sont aussi. On peut citer Scorpion, Rhino, Electro, Vulture et on en imagine bien d’autres. Le Spider-sense, l’intuition donnant à notre héros les clés pour éviter certains pièges, s’est énormément montrée à travers la démo (publiée ci-dessous), quitte à ce que l’ensemble semble trop simple. Le positionnement grand public du titre reste toutefois cohérent avec cette apparente accessibilité.

Enfin, un combat contre tous ses ennemis en même temps aura eu raison de notre homme-araignée, alors qu’une révélation plus importante semblait sur le point d’avoir lieu. Le résultat est efficace, il ne restera plus qu’à voir s’il est égal sur toute l’aventure. On pourra le vérifier le 7 septembre prochain, date de sa sortie exclusive sur PlayStation 4.

Le one more thing de FromSoftware et Japan Studio

Le mot de la fin de cette présentation estampillée Sony a été laissé à FromSoftware et Japan Studio, pour une annonce inattendue. Le projet se nomme Déraciné, et est destiné au PlayStation VR.

Malgré un départ plutôt difficile, la conférence Sony s’est avérée rythmée et plutôt efficace. Les quatre gros mastodontes attendus ont bien répondu présent, avec de longues sessions de gameplay. Ce qui tranche véritablement avec les autres conférences où elles étaient assez rares. Une belle réussite pour la firme japonaise qui a pratiquement fait jeu égal avec son rival Microsoft, qui a cependant fait plus d’annonces.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.