LaboFnac

Star Wars Battlefront 2 : les micro-transactions de la discorde temporairement désactivées

Les caisses de butin et autres micro-transactions pour Star Wars Battlefront 2 ont déclenché l'ire de la communauté de joueurs, aussi bien sur les réseaux sociaux, que sur les forums populaires. À tel point que l'éditeur du jeu, EA, a décidé de faire machine arrière... temporairement. Explications.

Une grosse épine dans le pied d’Electronic Arts. Voilà un doux euphémisme pour qualifier la grogne des joueurs à propos du système de micro-transactions mis en place par l’éditeur dans Star War Battlefront 2, qui sort aujourd’hui. Mais cela ne s’arrête pas là car l’affaire a même occasionné le début d’enquêtes parlementaires dans certains pays, comme la Belgique ou les Pays-Bas. Le directeur de la commission belge, Peter Naessens, indique d’ailleurs qu’un contenu placé derrière une mécanique aléatoire – comme c’est le cas pour les lootboxs, finalement – s’apparente finalement aux jeux de hasard, ce qui implique la nécessité d’un permis.

Dans le cas où Battlefront 2, une requalification en jeu de hasard – sans permis particulier donc -, vaudrait à EA une amende avoisinant la centaine de millions d’euros, comme l’indique VRM.

Star Wars Battlefront

En France, ce n’est pas arrivé au point de l’enquête parlementaire, mais plus du débat au sein de l’appareil législatif. Le sénateur Jérôme Durain a ainsi déposé une question au secrétaire d’État aux affaires numériques sur le sujet des lootboxs. Tout cela qui s’accompagne bien évidemment de la grogne d’une grande partie de la communauté sur internet, comme on en parlait précédemment ici. Il y a quelques jours, en pensait qu’EA avait mis de l’eau dans son vin – toutes proportions gardées – en baissant les prérequis pour débloquer certains personnages en jeu. Mais dans le même temps, on découvrait que l’éditeur américain avait également… limité le nombre de gains de monnaie en jeu. Un tour de passe-passe vite découvert par la communauté, et qui n’augurait rien de bon pour la suite. C’est la raison pour laquelle la surprise a été de mise cette nuit, quand EA a annoncé le retrait pur et simple, bien que temporaire, des microtransactions.

C’est le directeur général de DICE, Oskar Gabrielson, qui est monté au créneau pour nuancer un peu la politique sur le jeu de tir prenant place dans l’univers de Star Wars. « Nous approchons de la sortie mondiale [pour Battlefront 2], il est clair que pour beaucoup d’entre vous qu’il reste des problèmes de design. Nous avons entendu les inquiétudes sur le fait de potentiellement donner un avantage injuste à certains joueurs. Et nous avons également entendu que cela fait de l’ombre à ce qui est néanmoins un grand jeu. Cela n’a jamais été notre intention. Nous sommes désolé de ne pas avoir fait ça correctement » a ainsi indiqué l’homme par voie officielle.

Battlefront 2 PGW 2017

« Nous vous avons entendu haut et fort, donc nous arrêtons tous les achats en jeu. Nous passerons désormais plus de temps à écouter, ajuster, équilibrer et peaufiner. Cela implique que l’option pour acheter des cristaux dans le jeu est maintenant hors-ligne, et que toute la progression se fera à travers le gameplay » a-t’il poursuivi, avant de nuancer : « La possibilité d’acheter des cristaux reviendra plus tard, seulement après que nous ayons intégré des changements dans le jeu. Nous partagerons plus de détails une fois que nous aurons des résultats ».

Une victoire temporaire pour les joueurs, donc, puisqu’il faut également comprendre dans le discours d’Electronic Arts que les micro-transactions reviendront plus tard dans le jeu. Il faudra cependant probablement s’attendre à une autre forme, peut-être moins invasive et plus anecdotique, à l’image du modèle Overwatch et ses caisses ne permettant que de recevoir des bonus cosmétiques. Selon les sources de Venturebeat, la décision serait arrivée après qu’Andrew Wilson (grand patron de chez EA) se soit entretenu avec Bob Iger (grand patron de chez Disney, qui détient les droits de la franchise Star Wars) au téléphone. La suite au prochain épisode.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.