LaboFnac

Microtransactions : EA promet de ne pas répéter l’erreur de Battlefront 2

L'opération séduction continue pour Electronic Arts qui entend bien reconquérir son public, mis à mal par le scandale des micro-transactions douteuses qui ont pu survenir avec Star Wars Battleront 2.

On sent bien que de nouvelles échéances approchent pour Electronic Arts, ou EA pour les intimes. L’un des géants du jeu vidéo, à l’image largement écornée depuis la controverse autour des microtransactions de la discorde qui ont ponctué le lancement de Star Wars Battlefront 2 à la fin de l’année dernière, veut effectivement bien faire comprendre aux joueurs qu’il a entendu la grogne des joueurs et que le phénomène ne devrait pas se reproduire. C’est qu’il faut préparer le terrain pour que les sorties de Anthem et le prochain Battlefield se déroulent au mieux.

Star Wars Battlefront II

© EA

Revenons tout d’abord sur l’une des informations de ces derniers jours, relative au changement d’organisation dans la hiérarchie du groupe. Andrew Wilson, toujours président d’EA, est rejoint par Patrick Söderlund, invité au rang de Chief Design Officer. Laura Miele, figure expérimentée de l’industrie, le remplace quant à elle à la direction des studios d’Electronic Arts. Enfin Blake Jorgensen, actuel chef comptable, prend également la double casquette du directeur de l’exploitation de la marque. Des éléments du quatuor que l’on retrouvera très vraisemblablement sur le devant de la scène lors d’événements comme l’E3.

Patrick Söderlund est d’ailleurs très rapidement monté au créneau après ces menus changements organisationnels. Le nouveau Chief Design Officer a ainsi fait entendre sa voix afin d’indiquer que le mécontentement des joueurs a été entendu, et qu’EA promet de faire mieux sur ses prochains jeux. « Nous avons pris des mesures significatives en tant que société afin d’évaluer et comprendre les mécaniques autour de la monétisation, des loot boxes et d’autres éléments implémentés dans nos jeux, avant qu’ils ne sortent sur le marché. Pour les jeux qui arrivent, comme Battlefield ou Anthem, les joueurs ont été très clairs sur le fait que nous ne pouvons pas nous permettre de reproduire ces erreurs [de Battlefront 2]. Et nous ne le ferons pas. »

Une déclaration qui a lieu près d’un mois après le communiqué précisant la direction que prendrait Star Wars Battlefront 2 au gré des mises à jour. Il ne reste plus qu’à voir si ces déclarations relèvent de l’effet d’annonce destiné à rassurer les joueurs ou s’il s’agit d’une vraie résolution vers des modèles économiques plus équilibrés.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.