LaboFnac

Electronic Arts se paie Respawn Entertainment

La proximité entre Respawn Entertainment et l'éditeur mondialement connu qu'est Electronic Arts n'est pas une nouveauté, les deux entités collaborant depuis la naissance de la franchise Titanfall, et pourtant, il semblerait qu'EA ait sorti le carnet de chèques pour passer à la vitesse supérieure.

Electronic Arts et Respawn Entertainment, ce n’est pas une histoire particulièrement nouvelle. Le premier ayant effectivement publié Titanfall puis Titanfall 2, tous deux développés par le studio de développement composé d’anciens d’Infinity Ward, connu pour certains Call of Duty (Infinite Warfare, par exemple). Respawn travaille d’ailleurs sur un prochain jeu d’action dans l’univers Star Wars, là encore commandé par Electronic Arts. L’acquisition du studio par EA formalise donc une situation qui durait depuis maintenant plus de trois ans.

respawn titanfall

« Même si ce n’était pas vraiment nécessaire, rejoindre EA avait beaucoup de sens. Avec Titanfall et Star Wars, EA a été un excellent partenaire de développement qui nous a supportés sans interférer avec notre manière de faire des jeux, ou la culture de notre studio. EA nous apportera plus de ressources, l’accès à de nouvelles technologies et de l’expertise supplémentaire pour que l’on fasse de meilleurs jeux, Respawn gardera la même liberté créative et culture que l’on a toujours eues » a ainsi déclaré Vince Zampella, grand manitou de chez Respawn.

L’homme, s’il reste à chapeauter son studio, rejoint également les autres pontes de chez EA avec Andrew Wilson. Il confirme d’ailleurs qu’aucun changement structurel n’est envisagé et que tous les jeux annoncés jusqu’à présent seront toujours d’actualité, comme le FPS en réalité virtuelle sur Oculus Rift.

Une affaire qui a tout de même coûté la bagatelle de 455 millions de dollars à l’éditeur américain, aussi bien en liquidités que sous forme d’actions à cessibilité restreinte – qui ne peuvent être vendues avant un certain laps de temps -, et autres objectifs particuliers (comme des bonus versés si les jeux publiés atteignent un certain score sur Metacritic, par exemple). EA était en concurrence directe avec le studio sud-coréen Nexon, pour qui Respawn développement actuellement un jeu mobile dans l’univers de Titanfall.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.