LaboFnac

Elle triche au semi-marathon et se fait trahir par sa montre connectée

Aux États-Unis, une affaire de tricherie survenue lors du semi-marathon de Fort Lauderdale, a été démasquée grâce à la montre connectée de la joggeuse concernée.

Voici une nouvelle histoire pour la rubrique « ils se sont fait trahir par la technologie », cette fois repérée par nos confrères de Numerama, après celle du pacemaker ayant permis de révéler une sombre affaire de fraude à l’assurance. Cette fois, c’est un bracelet connecté qui a permis de faire la lumière sur une tricherie survenue lors d’un semi-marathon aux États-Unis.

Jane Seo Instagram

Un cliché pris à quelques kilomètres de l’arrivée

Le dimanche 19 février 2017, une runneuse de 24 ans répondant au nom de Jane Seo a en effet réussi une belle performance en bouclant le semi-marathon de Fort Lauderdale, en Floride, en seulement 1h21m46s, décrochant la deuxième place de la course. Mais la performance semble trop belle pour être authentique, et Jane Seo doit bientôt se justifier en postant ses données de course.

Les données de la discorde

C’est alors ce qu’elle fait sur l’application Strava, très prisée des sportifs pour ses fonctionnalités dédiées à la course à pied, au vélo et à la natation. La première justification n’est autre qu’une entrée manuelle de la course, sans données détaillées donc, et face à l’insistance d’autres coureurs, elle finit par poster une course détaillée. Seulement voilà, l’heure de cette course – censée être enregistrée automatiquement par la montre qu’elle portait – ne correspond pas au semi-marathon original, et l’allure non plus.

strava half marathon

Les données de course détaillées

La personne derrière le blog Marathon Investigation, qui s’est intéressée au sujet, a de son côté analysé ces dernières données. Elle a ainsi été capable de confirmer que la course a été enregistrée a posteriori, et que la fréquence cardiaque – entre autres choses – ne s’est pas beaucoup accélérée. Son hypothèse est alors la suivante : Jane a reproduit la course dans l’après-midi, à vélo.

Y’a pas photo

Mais puisqu’il vaut mieux multiplier les preuves, le blogueur est allé jusqu’à visionner les photographies officielles de la course. Il s’est alors rendu compte que sur un cliché pris après son arrivée, Jane Seo porte une montre Garmin Forerunner 235, orientée face visible.

montre garmin zoom

Le compte n’est pas bon

Il a alors suffi d’acheter les clichés en haute résolution pour se rendre compte que la montre indique une distance totale de 11,65 miles, ce qui correspond à 18,7 kilomètres, soit un peu moins que ce qu’il faut pour boucler un semi-marathon (21,1 kilomètres). Elle semble ainsi avoir fait l’économie de 2,4 kilomètres environ, et des précieuses minutes qui vont avec, mais il manque des aveux.

#Latergram

Plus tard après la course, ces aveux ont fini par être écrits. La jeune femme s’est servie de la plateforme Instagram pour exprimer ses regrets : « J’ai pris une terrible décision, dimanche, lors du semi-marathon de Fort Lauderdale. Je ne me sentais pas bien, et j’ai alors coupé à travers course et me suis dirigé vers la ligne d’arrivée. J’ai ensuite balayé les accusations et prétendu que j’avais couru entièrement la course, alors que j’avais triché et aurais dû me disqualifier moi-même ».

instagram excuses

Visiblement prise de regrets, Jane Seo a également reconnu avoir « parcouru le trajet à vélo après-coup et avec la montre GPS afin de couvrir les méfaits ». La fin du post est dédiée aux excuses : « Alors que j’admets ma faute, je me sens très honteuse. Je m’excuse sincèrement d’avoir donné une image négative à la communauté du running, que j’admire et respecte profondément. Je prends mes responsabilités quant à cet évènement, et ferai face aux conséquences. Je suis désolée ».

Mais comme l’explique le propriétaire du blog, l’excuse de son état de forme a du mal à tenir l’épreuve des faits : Jane Seo est tout sourire sur un cliché pris peu avant l’arrivée, elle a accéléré sur la fin du parcours, et a eu l’énergie de refaire le parcours à vélo.

La morale de cette histoire, c’est que tricher alors qu’on est bardé de capteurs ne semble pas être une bonne idée.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.