LaboFnac

Enceintes connectées : Apple et Google sont à la peine aux États-Unis

Apple et Google ont encore du mal à se rapprocher d'Amazon sur le marché américain des enceintes connectées. Près de 70 % des utilisateurs américains devraient utiliser un appareil Echo en 2020.

Les enceintes connectées ont le vent en poupe, notamment outre-Atlantique. Toujours plus plébiscitées, ces enceintes connectées dopées aux intelligences artificielles s’imposent dans les foyers américains et Amazon continue de régner en maître. Selon une nouvelle étude du cabinet eMarketer, le géant de la vente en ligne continue d’écraser la concurrence aux États-Unis, très loin devant Google et Apple. Cette année, 69,7 % des utilisateurs américains d’enceintes connectées utiliserons un appareil Echo, ce qui représente une légère baisse par rapport aux 72,9 % en 2019. Malgré ce léger repli, Amazon conserve sa position dominante sur le marché américain.

Google Home

© LaboFnac

En comparaison, seulement 31,7 % des utilisateurs de haut-parleurs intelligents se tourneront vers les enceintes de Google et 18,4 % vers des produits d’autres marques. Cette catégorie comprend des modèles comme l’Apple HomePod ou le Sonos One. À noter que les pourcentages s’élèvent à plus de 100 % car certains utilisateurs d’enceintes connectés utilisent des modèles de plusieurs marques. L’avance d’Amazon diminue lentement, mais la firme créée par Jeff Bezos reste un solide leader, comme le note The Verge. Au total, 83,1 millions de personnes devraient disposer d’une enceinte connectée cette année, soit une augmentation de 13,7 % par rapport à l’année dernière. Ces chiffres ne concernent que les États-Unis.

Cette tendance devrait se confirmer en 2021, avec toutefois une croissance plus lente. Amazon devrait une nouvelle fois confirmer son statut, mais l’entreprise perd peu à peu du terrain au profit de Google et des autres fabricants. L’an prochain, 68,2 % des utilisateurs d’enceintes connectées disposeront d’un modèle Echo. Ils étaient 82,4 % en 2017. Google devrait continuer à progresser (25,7 % en 2017 à 32 % en 2021) tout comme les autres fabricants (Apple, Sonos, Harman Kardon…) qui devraient atteindre 18,8 % l’an prochain, contre 9,7 % en 2017.

marché enceintes connectées

© eMarketer

Pour eMarketer, l’avance d’Amazon s’explique par l’arrivée rapide de la firme sur ce segment. La gamme d’enceintes connectées Echo a été lancée dès 2014 aux États-Unis, tandis que Google a attendu 2016. « Depuis, elle [Amazon] n’a cessé de proposer de nouvelles fonctionnalités qui rendent l’utilisation du haut-parleur plus facile et plus intuitive », précise le cabinet d’étude. Ce dernier note que la gamme Echo est « toutefois légèrement moins compétitive » dans certains pays car elle prend en charge moins de langues autres que l’anglais que ses principaux concurrents.

Apple et Google ont encore du mal à s’imposer aux États-Unis

Néanmoins, Victoria Petrock, analyste principale chez eMarketer, reste surprise face une telle domination et les difficultés de Google ou Apple. « Depuis qu’Amazon a lancé l’Echo, il a pris une avance décisive aux États-Unis et continue de repousser les assauts de ses principaux concurrents. Nous nous attendions à ce que Google et Apple réalisent davantage de percées sur ce marché, mais Amazon est resté agressif. En proposant des appareils abordables et en développant le nombre de compétences d’Alexa, la société a maintenu l’attrait d’Echo », explique-t-elle.

À la traîne dans ce domaine, Apple peut rétorquer qu’il n’évolue pas dans la même catégorie que ses rivaux. Google et Amazon se sont en effet imposés avec des modèles abordables et une communication agressive, alors que la firme de Cupertino se concentre sur le haut de gamme avec son HomePod. Samsung pourrait bientôt se mettre dans la peau du challenger avec son Galaxy Home Mini et tenter de jouer les trouble-fêtes sur ce marché très encombré.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.