LaboFnac

Enfin une date de lancement pour l’Apple HomePod

Apple annonce la date de lancement de son HomePod. Seuls quelques pays sont pour l'heure concernés, dont la France.

La présentation du HomePod, l’enceinte intelligente d’Apple, date de la WWDC organisée en juin 2017. La Pomme avait alors annoncé une sortie au mois de décembre de la même année, avant de se raviser. Depuis lors, les intéressés devaient se contenter d’un vague « début 2018 », que la marque vient de préciser. Ce sera donc, pour une poignée de pays, pour le 9 février, avec un lancement des précommandes ce vendredi 26 janvier. Sont concernés les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie.

Apple HomePod

Comme souvent, la France fait partie des marchés les plus tôt servis. Seules deux autres contrées se voient associées à une période de lancement précise, à savoir l’Hexagone et l’Allemagne, où le HomePod sera donc disponible au printemps. Les autres, eux, devront prendre leur mal en patience, puisqu’Apple ne les mentionne pas même dans son communiqué.

Lancement sur un marché déjà concurrentiel

Doté de Siri côté assistant, d’une puce A8 et de haut-parleurs que la marque promet particulièrement travaillés, le HomePod fera ses débuts alors même que ses concurrents sont déjà bien ancrés sur le marché. Si l’Alexa d’Amazon, inclus à l’Echo, ne « parle » encore qu’anglais, il se vend comme des petits pains aux USA. Quant à Google Assistant, il est disponible sur un nombre croissant d’appareils, et Mountain View se targue d’avoir « vendu plus d’un produit Google Home par seconde depuis que les livraisons du Google Home Mini ont commencé en octobre ». L’appareil s’est d’ailleurs décliné dans une troisième version, Home Max, et sera bientôt suivi – dans l’été du moins – de modèles dotés d’un grand écran tactile et signés JBL, Sony, LG et Lenovo, tandis que d’autres marques tierces se lancent dans les enceintes intelligentes embarquant elles aussi Google Assistant.

L’attractivité de la marque Apple jouera certainement en faveur de l’appareil, qui devra toutefois trouver sa place au sein d’une concurrence dont les prix sont généralement plus attractifs. Il faudra en effet compter 349 dollars aux États-Unis, tandis que le prix en euros de ce HomePod (vraisemblablement autour des 370 euros) manque encore à l’appel.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.