LaboFnac

Essential PH-1 : le premier smartphone du créateur d’Android est officiel

L’attente est enfin terminée, ou presque pour le premier smartphone d’Andy Rubin. L’essentiel PH-1, son nom, a été dévoilé, mais pas encore lancé. Présentation.

Trois ans après avoir quitté Google, le créateur d’Android, Andy Rubin, revient sur le devant de la scène pour dévoiler le premier smartphone de sa marque Essential. Répondant au doux nom (ou pas, en fait) de PH-1, celui-ci mise autant sur la fiche technique que le design. Un smartphone très intéressant en somme donc, si ce n’est qu’il sera réservé aux États-Unis au lancement. Dommage…

Écran bord-à-bord et modules additionnels

Un coup d’oeil suffit à comprendre qu’il ne s’agit pas là d’un smartphone banal. Comme l’avait en partie dévoilé une photo diffusée en mars dernier, le PH-1 fait la part belle à l’affichage avec un écran bord-à-bord. Andy Rubin n’a retenu qu’une bordure en bas, sans doute par souci de maniabilité, mais il n’y en a ni sur les côtés ni en haut, où l’écran va même jusqu’à entourer la webcam. Samsung et LG ont encore du chemin à faire…

Essential PH-1

Le smartphone parvient ainsi à proposer un affichage de 5,71 pouces (avec un ratio 19:10 et une définition de 2560 x 1312 pixels) dans un châssis de seulement 141,5 x 71,1 x 7,8 mm. C’est 7 mm de moins qu’un Galaxy S8 en hauteur. On retiendra en outre que ce châssis est fait de titane et céramique, des matières qui offriraient une meilleure résistance que l’aluminium plus couramment utilisé en téléphonie. Drop test à l’appui.

Dernière particularité physique de ce PH-1, il se veut également modulaire, à l’instar des Moto Z de Lenovo et Motorola. Les deux petits orifices visibles au dos serviront ainsi à y attacher des modules conçus par Essential. Le catalogue reste toutefois maigre pour l’instant, avec pour seule proposition une caméra 360°. Cela n’empêche évidemment pas le smartphone d’intégrer un appareil photo. Comme toujours, il y en a même deux.

Essential PH-1 avec caméra 360

Équipement à la pointe

Le premier, au dos, est même assez prometteur avec son autofocus hybride (détection de phase/contraste et laser) et ses deux capteurs façon Huawei. La résolution est la même (13 mégapixels), mais l’un est monochrome et censé améliorer les prises en basse luminosité. Il pourra aussi être utilisé seul. À l’avant, c’est un appareil photo de 8 mégapixels capable de filmer en 4K que l’on trouve.

Le PH-1 n’a guère plus à envier aux autres flagships du moment lorsqu’il s’agit de puissance, de mémoire, de sécurité ou de connectivités. Il intègre le dernier chipset haut de gamme de Qualcomm, le Snapdragon 835, ainsi que 4 Go de RAM et 128 Go de stockage (en UFS 2.1). Un lecteur d’empreinte est évidemment de la partie, et les conductivités incluent la 4G, le Wi-Fi ac, le Bluetooth 5.0 et le NFC.

Essential PH-1

Soulignons enfin que le smartphone tourne sous Android Nougat et repose sur une batterie de 3040 mAh à recharger par USB-C. Le lancement n’a pas encore eu lieu, mais les précommandes sont déjà possibles, aux États-Unis donc. Prix affiché : 699 dollars.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.