LaboFnac

États-Unis : les PC devront être mis en soute par les passagers en provenance de huit pays

Les États-Unis interdisent désormais le placement d'appareils électroniques autres que les smartphones dans les cabines d'avions en provenance de certaines destinations, notamment au Moyen-Orient. Ils devront être placés en soute.

Alors que l’information restait floue ces dernières heures, les États-Unis ont confirmé leur décision d’interdire les équipements électroniques autres que les smartphones dans les cabines des avions volant vers leur territoire, depuis certains pays du Moyen-Orient et du Maghreb. « Les renseignements vérifiés indiquent que des groupes terroristes continuent de cibler l’aviation commerciale et sont à la recherche de méthodes innovantes pour mener leurs attaques, pour inclure des produits explosifs de contrebande à des produits courants », explique ainsi la Transportation Security Administration (TSA), pour justifier ce qui prend le nom de « emergency amendment ». Et d’évoquer le cas d’un engin explosif dans un vol en provenance de Mogadiscio, en Somalie, l’an dernier.

Qatar Airways

Plus précisément, ce sont les vols directs en provenance des aéroports Atatürk d’Istanbul, du Caire, Reine-Alia de Jordanie, mais aussi de Koweït International, de Doha (au Qatar), de l’aéroport Mohammed V du Maroc, de Dubai, d’Abu Dhabi et des aéroports d’Arabie Saoudite King Khaled et King Abdulaziz. Neuf compagnies aériennes desservant les États-Unis par des vols directs depuis ces aéroports sont concernées, à l’image de Qatar Airways, Emirates, Etihad ou encore Royal Air Maroc, pour une cinquantaine de trajets par jour.

Ces compagnies n’auront que quatre jours pour accéder à la requête des autorités US, sans quoi la Federal Aviation Administration en charge de la régulation aérienne pourra prendre la décision de suspendre leur droit à voler aux États-Unis. Elle impose le placement en soute des appareils électroniques plus grands que les smartphones, tels les ordinateurs, les tablettes, les liseuses ou encore les consoles de jeu portables. Si certaines compagnies commencent à appeler leurs passagers à la compréhension, pas sûr que les principaux concernés apprécient l’obligation qui leur sera faite, les ordinateurs restant généralement en cabine par crainte des vols ou pertes de bagages.

Notez également que la mesure américaine n’est pas la seule. Le Royaume-Uni vient lui aussi d’interdire en cabine les appareils électroniques de plus de 16 x 9,3 x 1,5 cm, sur les vols en provenance de Turquie, de Jordanie, d’Egypte, d’Arabie Saoudite, de Tunisie et du Liban.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.