LaboFnac

Expensive Chat, la messagerie en ligne où chaque caractère est facturé

L’idée insolite de la semaine revient à un entrepreneur néerlandais pour sa messagerie en ligne Expensive Chat, qui facture les messages envoyés.

À moins que vous ne soyez trop jeune pour cela, vous devez encore avoir quelques souvenirs des forfaits téléphoniques où chaque SMS envoyé depuis votre Nokia 3310 coûtait plusieurs centimes d’euros. Il fallait alors être assez économe, aller à l’essentiel, et c’est ainsi que des effets pervers sont apparus, comme le terrible langage SMS. Puis, pour faire court, la démocratisation des nouveaux réseaux (3G et Internet) a entraîné la gratuité de certains services ou, en France du moins d’accès aux réseaux contre des forfaits mensuels abordables.

Une initiative due à un certain Marc Köhlbrugge, entrepreneur néerlandais à qui l’on doit une sorte de messagerie d’entreprise baptisée WIP, présente une alternative au chat gratuit tel qu’on le connaît depuis longtemps. L’homme a ainsi lancé une messagerie publique en ligne du nom d’Expensive Chat, et où chaque caractère envoyé est facturé. Il faut en effet s’acquitter d’un centime de dollar (0,8 centime d’euros) pour chaque caractère, ce qui peut vite faire grimper l’addition. Pour se faire une idée, un message de 174 caractères est facturé 1,46 dollar.

expensive chat

© Expensive Chat

Mais n’allez pas croire que ce chatroom distille une quelconque philosophie. Loin d’être un outil de dénonciation des dérives d’Internet, pour certaines accentuées par la gratuité des interactions, comme les comportements insultants ou le harcèlement en ligne, Expensive Chat n’existe que parce que son créateur trouve l’idée… fun. “Pour être honnête, la raison pour laquelle j’ai lancé ça, c’est parce que je pensais qu’il s’agirait d’un moyen marrant de me faire un peu d’argent”, a expliqué Köhlbrugge à Motherboard. À vrai dire, l’intégralité de l’argent dépensé sur Expensive Chat va directement dans ses poches, et celles-ci sont garnies de plus de 470 dollars à l’heure où nous écrivons ces lignes. D’ailleurs, si l’envie vous prenait d’y dépenser quelques deniers, notez que vous financerez probablement son prochain voyage, l’homme ayant évoqué cette possibilité à nos confrères.

Quant à la messagerie en elle-même, disons que ce n’est pas l’emballement public. À vrai dire, elle est surtout utilisée par quelques entreprises qui y répandent des messages publicitaires.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    • Cette idée opportuniste et marrante me fait repenser à THE MILLION DOLLAR HOMEPAGE.
      Comme pour cette messagerie on se rend compte que l’usage tourne vite autours de la publicité.
      Je suis d’ailleurs en phase de lancement de ce site (inspiré par the million dollar homepage) :
      http://www.themostcreativebillboard.com

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.