LaboFnac

Facebook : le délai pour supprimer son compte passe de 14 à 30 jours

Facebook a décidé de revoir à la hausse le délai de suppression d'un compte et attendra désormais 30 jours au lieu de 14 avant de supprimer définitivement un profil. Le réseau social veut laisser plus temps aux utilisateurs indécis.

En pleine tourmente après la découverte d’une faille affectant au moins 50 millions de comptes, Facebook semble vouloir retenir ses membres. Le site The Verge annonce que le réseau social a décidé de doubler le temps d’attente avant la suppression d’un compte. Jusqu’ici, il fallait patienter 14 jours avant de quitter définitivement Facebook, il faudra désormais attendre 30 jours. Un porte-parole de l’entreprise a confirmé l’information et explique : « Nous avons vu des gens essayer de se connecter à des comptes qu’ils ont choisi de supprimer après la période de 14 jours. L’augmentation [du délai de réflexion] donne aux gens plus de temps pour faire un choix en toute connaissance de cause ».

Facebook

© Creative Commons

Facebook veut laisser plus de temps de réflexion

Selon Facebook, l’intérêt de l’utilisateur est privilégié, mais il est difficile de ne pas faire un lien entre cette modification et les récents scandales qui touchent le réseau social. Récemment, nous avons appris qu’un quart des utilisateurs américains ont supprimé l’application et le groupe doit faire face à l’une de ses pires crises de confiance en 2018. On peut craindre que les utilisateurs ne se connectent volontairement après la période de 14 jours pour simplement vérifier si leur compte a bien été supprimé. Pour ceux qui souhaitent quitter Facebook, il est donc désormais préférable de prendre une décision rapidement puisqu’il faudra patienter un mois avant que le profil soit définitivement supprimé. Pour les indécis, ce nouveau délai permet de prendre une pause un peu plus longue avant de savoir s’il est toujours nécessaire d’être présent sur le plus grand réseau social du monde.

À noter qu’il est toujours possible de désactiver temporairement son compte Facebook et Messenger plutôt que de le supprimer. En Europe, le réseau social a perdu des utilisateurs et si la firme considère le RGPD comme responsable, les polémiques sur la gestion de la vie privée pourraient aussi expliquer cette baisse.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.