LaboFnac

Facebook développe une IA pour ouvrir les yeux fermés sur les photos

C’est un problème que tout le monde connaît, mais il pourrait bientôt être résolu. Des chercheurs de Facebook ont développé une IA capable d’ouvrir les yeux fermés sur les photos, et les résultats sont très réalistes.

Comme de nombreux acteurs de la scène high-tech, Facebook porte un grand intérêt à l’intelligence artificielle, qu’il utilise d’ailleurs déjà pour certaines des fonctionnalités de son réseau social. La plus connue est évidemment la reconnaissance faciale, déjà disponible aux États-Unis et désormais en test en Europe où elle s’accompagnera d’options de contrôle supplémentaires pour entrer en conformité avec le RGPD. Mais l’IA n’est pas uniquement bonne à observer et analyser. Elle est tout aussi capable de créer. On évoquait fin 2017 LyreLand, un programme capable de composer de la musique sur demande. Et chez Facebook aussi, l’IA pourrait créer, ou plus exactement recréer.

Clignement et photos ratées, bientôt la fin ?

Une équipe de chercheurs de la firme a récemment présenté, sur le portail qui leur est dédié, ce qu’elle voit comme « une nouvelle approche de l’inpainting » qui consiste normalement à reconstruire des images détériorées. Il s’agira plus exactement dans ce cas d’ouvrir les yeux des sujets clignant des yeux sur les photos. Un problème pour le moins commun. Pour cela, les chercheurs ont développé un réseau antagoniste génératif (GAN) amélioré, soit un type d’algorithme d’apprentissage non-supervisé s’appuyant sur l’opposition de deux réseaux, où l’un reconstruit des images tandis que l’autre analyse et valide ou non le résultat jusqu’à l’obtention du plus réaliste possible. Et force est de reconnaître que le résultat peut-être bluffant.

Résultats de l'IA Facebook pour les yeux fermés

De gauche à droite : photo de référence, photo à retoucher, résultat obtenu avec Photoshop, résultat obtenu avec l’IA © Facebook

Quelques exemples ont été publiés et il parfois bien difficile d’imaginer qu’une IA est passée par là pour ouvrir les yeux des sujets. Les chercheurs de Facebook proposent en outre quelques comparaisons avec la fonction « Ouvrir les yeux fermés » de Photoshop, qui se montre bien moins efficace. Rien de réellement étonnant toutefois, puisque la solution de Facebook peut scanner les photos publiées sur son réseau et ainsi reconnaître et apprendre des sujets concernés à partir d’une banque d’images très vaste. Elle demandera toutefois encore quelques raffinements, notamment pour améliorer les résultats sur les sujets portant des lunettes ou une longue frange, avant de pouvoir être proposée aux utilisateurs.

Pour l’heure, cela ne semble même pas encore envisagé, mais l’on imagine mal Facebook retenir une fonctionnalité qui pourrait justement les attirer sur son réseau alors que sa cote faiblit, principalement auprès des jeunes. Sans oublier que ce pourrait évidemment aussi être une fonctionnalité intéressante pour les utilisateurs d’Instagram, l’autre réseau social de la firme.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.