LaboFnac

Facebook expérimente l’accès payant aux groupes

Facebook s’apprête à faire un pas vers une version payante en permettant à certains administrateurs de groupes de faire payer l'accès à un groupe. Actuellement en test, ce système permettra d'accéder à du contenu exclusif et pourrait coûter entre 5 et 30 dollars.

Le réseau social Facebook a toujours vanté son modèle gratuit et le met en avant dès sa page d’accueil où l’on peut lire « c’est gratuit (et ça le restera toujours) ». Une manière pour Mark Zuckerberg de couper court à la rumeur (ou hoax) annonçant l’arrivée d’une version payante qui fait régulièrement son apparition sur la toile. Depuis son lancement, le réseau aux 2,2 milliards d’utilisateurs a basé son modèle sur le tout publicitaire. Si ce choix suscite la controverse, il n’empêche pas Facebook d’afficher une solide santé financière. Toutefois, le scandale Cambridge Analytica est passé par là et l’heure est à la réflexion dans les bureaux de Menlo Park. Lors de son passage devant le Congrès américain, Mark Zuckerberg a assuré que les utilisateurs de son site ne sont pas le produit et qu’« il y aura toujours une version de Facebook qui sera gratuite ». Une réponse qui n’excluait pas l’arrivée d’un modèle d’abonnement payant, le sujet étant discuté en interne.

Facebook groupes payants

© Facebook

Un premier pas vers une version payante ?

Facebook n’aura pas tardé à faire un pas en ce sens et a décidé de se tourner vers les administrateurs qui mettent à profit « leur temps et leur énergie pour maintenir leurs groupes ». Selon le réseau social, ils sont un certain nombre à réclamer des solutions et des « outils pour les aider à continuer à investir dans leur communauté et à offrir plus aux membres ». Dans le cadre d’un test, des administrateurs de groupes vont pouvoir faire payer l’accès à un sous-groupe qui permettra aux utilisateurs d’accéder à du contenu exclusif. Le site TechCrunch annonce que des tarifs allant de 4,99 à 29,99 dollars et précise que Facebook ne touchera pas de commission sur les abonnements durant cette phase de test. À noter que l’abonnement se fera sans engagement. Le paiement étant organisé via l’application iOS et Android, Apple et Google s’octroieront 30 % des revenus la première année puis 15 % à partir de la seconde année. Une aubaine pour les deux géants quand on sait que les groupes comptent plus d’un milliard d’utilisateurs. En France, « près de 22 millions de groupes sont actifs chaque mois », notait le réseau social en février.

Pour le moment, le test est proposé à certains groupes américains comme celui de la blogueuse Sarah Mueller (Declutter My Home) qui proposera bientôt un sous-groupe baptisé Organize My Home ou Grown and Flown Parents dédié au conseil des parents en matière d’éducation. Avec cette nouvelle option, Facebook pourrait séduire les administrateurs de groupes et fait un premier pas vers la publication de contenus payants. À terme, ces abonnements pourraient constituer une nouvelle source de revenus pour le roi des sociaux.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.