LaboFnac

Facebook lance son service de recherche d’emploi en France

Facebook veut concurrencer LinkedIn sur le marché de l'emploi et a décidé de déployer son service de recherche d'emploi dans 40 nouveaux pays. Parmi les pays concernés, on retrouve la France.

Fort de ses 2 milliards d’utilisateurs, Facebook veut s’attaquer au marché de l’emploi et aider ses membres à trouver du travail. Cette annonce s’inscrit dans la stratégie de diversification du réseau social. Lancé en février 2017 aux États-Unis, le service de recherche d’emploi du site va être étendu à 40 nouveaux pays, dont la France. Facebook n’a pas donné de date précise, mais le déploiement de « Jobs » devrait avoir lieu dans les prochaines semaines.

Facebook Jobs

Facebook s’attaque à LinkedIn

Avec ce service, Mark Zuckerberg entend concurrencer LinkedIn qui fait aujourd’hui figure de réseau social professionnel de référence. Troisième site le plus visité du monde, Facebook évoque un système rapide, facile et gratuit pour les personnes en recherche d’emploi. Ces dernières pourront accéder aux offres d’emploi depuis le tableau de bord Jobs du réseau social. Lorsqu’elles décident de postuler pour un poste, elles peuvent créer un formulaire qui contiendra les informations qu’elles ont préalablement communiquées à Facebook (antécédents professionnels, renseignements issus de votre profil). Il sera possible de les modifier avant de postuler. Une fois la candidature envoyée, une conversation va s’ouvrir avec la page de l’entreprise afin que l’utilisateur puisse directement communiquer avec l’employeur. Les entreprises et recruteurs verront uniquement les informations que vous avez fournies ou définies comme publiques sur votre profil.

Du côté des entreprises, Facebook vante les mérites d’une solution peu coûteuse. Le service est en effet gratuit, mais une entreprise peut décider de s’offrir davantage de visibilité en payant. Elles peuvent publier des offres d’emploi directement depuis leur page en précisant notamment le type de poste (temps plein, stagiaire, à temps partiel) ou le salaire. Les offres apparaîtront ensuite à différents endroits du réseau social, sur la page de l’entreprise, mais aussi dans la section emploi, le fil d’actualité et le Marketplace.

Un utilisateur américain sur 4 aurait utilisé Facebook pour trouver du travail

Le vice-président de Facebook en charge des activités locales, Alex Himel, a réagi à cette annonce. Il estime qu’avec 70 millions d’entreprises « cela nous donne la possibilité de couvrir largement les postes disponibles dans votre région ». « Beaucoup de sociétés qui ne parvenaient pas à embaucher ailleurs l’ont fait avec succès sur Facebook », ajoute-t-il. Interrogé par l’AFP, il n’a pas souhaité préciser le nombre d’annonces actuellement postées sur Facebook. Toutefois, une étude menée par le réseau social avait montré qu’un utilisateur américain sur quatre avait eu recours à Facebook pour trouver du travail.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.