LaboFnac

Facebook prêt à s’offrir une importante société de cybersécurité

De nombreuses failles de sécurité bousculent les plans de Facebook depuis quelques mois. Le réseau social veut en finir avec ces problèmes de sécurité et voudrait racheter une "importante" entreprise de cybersécurité. Une décision qui doit aussi lui permettre de soigner une image écornée.

Facebook a dévoilé il y a bientôt un mois une faille de sécurité qui a entraîné le piratage des données personnelles de ses membres. Au total, les informations personnelles de 30 millions d’utilisateurs ont été compromises, dont celles de 3 millions d’Européens. Le roi des réseaux sociaux a certes très vite réagi, mais cette nouvelle affaire ternit encore un peu plus l’image de Facebook. Fortement critiqué en 2017 pour son manque d’efficacité et de réactivité dans sa lutte contre les informations fallacieuses (fake news), le réseau social connaît une nouvelle année compliquée. Les scandales se multiplient autour du réseau social et son empire vacille depuis l’affaire Cambridge Analytica.

Facebook

© Creative Commons

Facebook veut en finir avec les scandales

Une situation compliquée pour Mark Zuckberberg, mais sa firme a peut-être trouvé une solution. D’après The Information (via Engadget), Facebook aurait l’intention de s’offrir une « importante » société de cybersécurité.  Le site américain cite des sources internes à Facebook et assure que le réseau social a déjà fait des offres à « plusieurs » sociétés dont les noms n’ont pas été révélés. Le groupe serait à la recherche d’outils de sécurité qu’il pourrait intégrer à ses propres services, tels que des systèmes d’alerte pour prévenir les tentatives de piratage ou des outils conçus pour mieux sécuriser les comptes des utilisateurs.

À noter qu’il ne s’agirait pas du premier rachat de Facebook en matière de sécurité, la société s’étant déjà offert PrivateCore en 2014. Cette start-up californienne est spécialisée dans la protection des serveurs, notamment contre les intrusions. Pour le réseau social, ce rachat doit lui permettre d’améliorer sa sécurité ainsi que son image. Facebook enchaîne les bad buzz et traverse une crise de confiance sans précédent, une situation délicate alors que la firme vient de partir à l’assaut de la maison avec son enceinte intelligente Portal.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.