LaboFnac

Facebook va devoir patienter avant de lancer son application de rencontres

Le service de rencontre du géant américain, Facebook Dating, ne sera pas disponible en Europe pour la Saint-Valentin. Les ambitions de Facebook préoccupent la CNIL irlandaise (DPC) et le réseau social veut s'éviter une nouvelle polémique.

Facebook cherche à se diversifier et peaufine son service de rencontres. Baptisé Dating, il est disponible depuis quelques mois dans une vingtaine de pays et doit arriver en Europe. Attendu début 2020, son lancement devait coïncider avec la St Valentin et permettre au réseau social de marcher sur les plantes-bandes de Tinder et consorts. Le Wall Street Journal et l’AFP rapportent que le lancement de Facebook Dating est retardé après que les régulateurs aient soulevé des questions sur la confidentialité des données.

Facebook Dating

© Facebook

La CNIL irlandaise (DPC) a en effet mené une inspection dans les locaux du siège européens du réseau social à Dublin, en début de semaine. « Facebook Irlande a contacté la Commission irlandaise de protection des données (DPC) pour la première fois lundi 3 février, afin de lui faire part de son intention de lancer une nouvelle fonctionnalité de rencontres dans l’UE. Nous étions très préoccupés par le fait que c’était la première fois que nous entendions parler de cette nouvelle fonctionnalité par Facebook Irlande, étant donné qu’ils avaient l’intention de la lancer  […] le 13 février », explique le régulateur irlandais des données personnelles.

Facebook veut matcher avec le RGPD

Ce dernier ajoute que ses préoccupations ont été « encore aggravées » par le fait qu’aucune information ni documentation ne lui a été fournie le 3 février concernant le respect de la protection des données.  Une situation qui a poussé « plusieurs inspecteurs » à se rendre dans les bureaux de Facebook pour obtenir des informations. Critiquée pour sa gestion des données personnelles depuis plusieurs années, l’entreprise de Mark Zuckerberg a préféré prendre les devants et s’assurer que son service respecte bien le RGPD. « Il est très important que le lancement de Facebook Dating se fasse correctement, nous prenons donc un peu plus de temps pour nous assurer que le produit est prêt pour le marché européen », explique un porte-parole de Facebook.

Le géant américain ne précise pas quand son service sera prêt à s’attaquer à Tinder et Meetic sur le marché européen de la rencontre en ligne. En attendant, Mark Zuckerberg assurait fin janvier que la nouvelle fonctionnalité de son réseau social comptait déjà « parmi les premiers services de rencontre en ligne ». Il s’attend à ce qu’elle « continue de croître » alors que des experts estiment que la rencontre en ligne va devenir monnaie courante en 2030.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.