LaboFnac

La fin des tablettes Android n’est pas encore pour aujourd’hui

La disparition de la section tablettes du site de Google a laissé croire que le géant américain avait abandonné ce marché. S'il ne s'agissait en réalité que d'un simple bug, il rappelle la situation délicate de Google sur ce secteur en déclin.

Surprise ce week-end sur le site Android.com, la section tablettes habituellement présente entre Wear et TV avait subitement disparu, rapportait le site Android Police. Les visiteurs pouvaient seulement accéder aux sections Smartphone, Wear, TV, Auto ou Entreprise. On pensait alors que la firme de Mountain View avait décidé de signer la mort des tablettes, mais la section est finalement réapparue. Hiroshi Lockheimer, responsable d’Android et de Chrome OS, a en effet expliqué sur Twitter qu’il s’agissait d’un simple bug. Mais cela relance le débat sur l’avenir des tablettes Android.

Google Pixel C

© Google

Au revoir, Android, bonjour Chrome OS ?

En difficultés sur un marché ou l’iPad règne en maître, on pensait que Google avait définitivement tiré un trait sur la version tablette de son système d’exploitation. Début mars, la firme de Mountain View avait déjà fait un pas en ce sens en annonçant que sa tablette Pixel C ne verrait pas la version finale d’Android P. Un coup d’arrêt qui a permis de noter qu’Android P n’était compatible avec aucune tablette. Dans la section consacrée aux tablettes, Google ne présente que deux modèles : les Samsung Galaxy Tab S 8.0 et Sony Xperia Z4 Tablet. Des modèles intéressants… en 2015, et qui accusent désormais le poids des années. Ce n’est pas mieux sur la version américaine du site, où s’ajoute la Nvidia Shield Tablet K1. On trouve pourtant des tablettes sous Android plus récentes comme la Samsung Galaxy Tab S3 ou la Huawei Mediapad M5.

Le géant américain semble plutôt miser sur Chrome OS et sur le segment des PC hybrides comme en témoignent les récentes annonces d’Acer et l’arrivée de la Chromebook Tab 10, première tablette sous l’autre OS de Google. Ce dernier évolue avec un accès au Play Store et a vu arriver une partie de la suite Adobe. Des choix forts pour un Google qui n’a jamais su s’imposer face à l’iPad et doit désormais se heurter à la concurrence de l’iPad Pro d’Apple et des Surface de Microsoft. La disparition des tablettes sous Android semble actée et ce qui est présenté comme un simple bug ne pourrait finalement n’être qu’un sursis.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.