LaboFnac

Fitbit assure que ses appareils peuvent identifier les symptômes du Covid-19

Les premiers résultats d'une étude de Fitbit sur le Covid-19 suggèrent que les appareils de la marque peuvent identifier les premiers signes de la maladie. L'étude, qui sera prochainement publiée dans une revue scientifique, pourrait marquer un tournant pour les wearables.

Spécialisé dans les bracelets et montres connectés, Fitbit a lancé une étude en mai dernier afin de développer un algorithme capable de détecter les signes du Covid-19 avant l’apparition des premiers symptômes. La société américaine, rachetée fin 2019 par la maison-mère de Google, a décidé de publier les premiers résultats de son étude avant sa publication dans une revue scientifique. Fitbit estime aujourd’hui que ses appareils sont capables d’identifier les premiers signes de la maladie. « En un peu plus de deux mois, plus de 100 000 utilisateurs de Fitbit aux États-Unis et au Canada se sont inscrits, et plus de 1 000 cas positifs du virus ont été signalés. Cette étude est une occasion passionnante de voir comment la puissance de la communauté Fitbit nous aidera à mieux comprendre cette maladie nouvelle et complexe », affirme l’entreprise.

Fitbit

© Fitbit

L’étude de Fitbit suggère que ses wearables ont pu détecter « 50 % des cas de Covid-19 un jour avant que les participants ne signalent l’apparition des symptômes avec une spécificité de 70 % ». Un résultat encourageant pour la firme qui a décidé de soumettre ses résultats à d’autres chercheurs afin de les publier dans une revue spécialisée. « C’est important car les gens peuvent transmettre le virus avant de réaliser qu’ils ont des symptômes ou lorsqu’ils n’en ont pas du tout. Si nous pouvons signaler aux gens qu’ils doivent se faire dépister un jour avant l’apparition des symptômes, ils peuvent s’isoler et se faire soigner plus tôt, ce qui contribue à réduire la propagation du COVID-19 », ajoute Fitbit.

50 % des cas ont été identifiés avant les premiers symptômes

La firme précise que son étude « confirme également que la fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque au repos et la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) sont toutes des mesures utiles pour indiquer l’apparition d’une maladie et qu’il est préférable de les suivre la nuit, lorsque le corps est au repos ». Et d’ajouter : « Nos recherches montrent que la VRC, qui est la variation du rythme cardiaque, diminue souvent chez les personnes qui présentent des symptômes de maladie, alors que le rythme cardiaque au repos et la fréquence respiratoire sont souvent élevés. Dans certains cas, ces mesures commencent à signaler des changements près d’une semaine avant que les participants ne déclarent des symptômes ».

On apprend également que le symptôme le plus courant chez les personnes atteintes du Covid-19 est la fatigue. Présente chez 72 % des participants, elle devance les maux de tête (65 %), les douleurs corporelles (63 %), la diminution du goût et de l’odorat (60 %) et la toux (59 %). À noter que la fièvre n’était présente que chez 55 % des personnes déclarant avoir contracté la COVID-19. Outre les appareils Fitbit, l’Apple Watch serait également capable de détecter les premiers signes du Covid-19.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.