LaboFnac

Fitbit Inspire : les bracelets connectés s’invitent dans le monde de l’entreprise (et des assurances)

Fitbit vient de lancer une nouvelle gamme de bracelets connectés. Baptisée Inspire, elle se compose de deux modèles, que la firme réserve toutefois aux entreprises utilisant sa plateforme Fitbit Coach.

Quelques semaines après avoir lancé sa plateforme professionnelle Fitbit Coach, le numéro 2 du marché des wearables européen entend bien poursuivre sa conquête du monde de l’entreprise et lance un tracker d’activité dédié. Et même deux. Le Fitbit Inspire, puisque c’est son nom, se décline en deux versions et n’a donc pas vocation à garnir les étals des magasins. Il sera exclusivement proposé aux clients Fitbit Care, soit des entreprises souhaitant améliorer le bien-être de leurs employés ou celui de leurs clients, dans le cas de compagnies d’assurances.

Une version moins onéreuse que l’Alta

Le Fitbit Inspire, dans sa version la plus simple, est un bracelet doté d’un écran tactile et divers capteurs pour suivre l’activité et analyser le sommeil. Un système d’objectif est évidemment de la partie, de même que des alertes en cas de périodes d’inactivité prolongées, mais l’on retiendra surtout que ce bracelet pour le moins basique est étanche jusqu’à 50 mètres et annoncé avec 5 jours d’autonomie. La seconde version, baptisée Fitbit Inspire HR, est un peu plus intéressante et surtout plus complète puisqu’elle inclut, comme le suggère son nom d’ailleurs, un cardiofréquencemètre. Il est ainsi capable de fournir des informations plus riches et précises durant les entraînements, d’autant qu’un GPS est également ajouté, mais aussi de détecter les différentes phases de sommeil durant la nuit.

Fitbit Inspire & Inspire HR

Fitbit Inspire & Inspire HR © Fitbit

Peu importe la version, l’Inspire n’apporte toutefois rien de réellement nouveau dans le catalogue de Fitbit, la gamme Alta proposant peu ou prou la même chose avec un design plus travaillé en prime. Ce nouveau modèle vise donc surtout à offrir aux entreprises cherchant à déployer une flotte de trackers d’activité des alternatives moins coûteuses que les montres et bracelets grand public de la marque, mais aussi que ceux de la concurrence. Nos confrères d’Engadget indiquent que l’Apple Watch est notamment utilisée par de nombreuses compagnies d’assurance, sans doute aux États-Unis où les tarifs des contrats peuvent grandement varier en fonction de l’état de santé qu’il est ainsi possible de contrôler à distance et en continu. Ce pourrait donc devenir un marché important pour Fitbit.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.