LaboFnac

ECG, SpO2, gestion du stress, température : la Fitbit Sense entre dans la course à la santé

Fitbit présente sa nouvelle montre connectée, la Sense. Un modèle qui reste tourné vers le sport, mais propose de surcroît un suivi de la santé de l’utilisateur à l’aide de multiples capteurs.

Fitbit avait, il y a quelques jours, déjà fait sentir son investissement dans le domaine de la santé, complétant sa spécialité sportive, en publiant les premiers éléments de son étude sur la détection potentielle des symptômes du Covid-19 via des bracelets connectés. Et son annonce du jour s’inscrit parfaitement dans cette mouvance, sa nouvelle montre connectée se présentant aussi comme un tracker de santé.

Fitbit Sense

© Fitbit

La Fitbit Sense, donc, prend la forme d’une montre ressemblant pour beaucoup à une Versa, dont elle partage d’ailleurs une partie des fonctions sportives tout en gagnant l’appui d’un GPS, absent des premières Versa mais inclus à la nouvelle Versa 3. On y retrouve pour le reste la détection automatique de certaines activités, et bien sûr la détection des minutes en zone active découvertes avec le bracelet Charge 4, permettant de surveiller l’énergie dépensée au cours de la journée.

De multiples indicateurs de santé

Ce n’est pas toutefois la spécialité de cette Sense, qui met à l’honneur diverses fonctionnalités tournées vers la santé. La montre inclut un capteur de rythme cardiaque que Fitbit indique plus précis que celui de ses précédents produits, fonctionnant en continu. La montre se veut capable de détecter des anomalies cardiaques et promet d’alerter l’utilisateur en cas de rythme cardiaque au repos anormalement bas ou élevé. Et comme l’Apple Watch ou le dernier produit de Withings, la Sense inclut une application d’électrocardiogramme (ECG) capable de détecter des signes de fibrillation auriculaire. Cette fonction, pour être disponible en France, devra néanmoins être approuvée par les autorités européennes. Ce ne sera pas le cas du capteur de température au poignet. Inédit sur les produits de Fitbit, il doit à la fois permettre de détecter d’éventuels problèmes de santé et d’apporter une précision accrue au suivi du cycle féminin. On retrouve pour finir un capteur de SpO2 sur la montre.

Fitbit Sense

© Fitbit

Cap sur le bien-être

La Sense se concentre en outre sur le bien-être et sur la gestion du stress. L’appareil inclut une application de détection de l’EDA, c’est-à-dire de l’activité électrodermale correspondant à peu de chose près aux « coups de chaud » que l’on peut ressentir en cas de stress. Outre un suivi quotidien et des conseils de gestion de la nervosité, la montre propose des exercices de relaxation et de respiration, complétés dans l’app de la marque (Fitbit Premium) par des conseils alimentaires ou des sessions de yoga/méditation dont la Sense propose de suivre l’efficacité.

Notez que la Fitbit Sense est étanche à 5 ATM, et qu’elle inclut un écran AMOLED (always on) recouvert d’une grille Gorilla Glass 3, un microphone permettant de convoquer un assistant personnel (Google Assistant ou Alexa) ainsi qu’un haut-parleur. Il sera ainsi possible, d’ici la fin de l’année, de répondre à des appels et de dicter des réponses à des messages.

Prix et disponibilité

Plus riche en capteurs et en fonctionnalités que les autres produits de la marque, la Sense de Fitbit est également son appareil le plus onéreux à ce jour. La marque de Google prévoit ainsi un tarif conseillé de 329,95 euros. Sa montre est proposée en acier inoxydable gris ou blanc et or dès ce jour en précommande, pour une livraison prévue d’ici la fin septembre. Un abonnement de six mois à l’app Fitbit Premium l’accompagnera.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.