LaboFnac

Flexgate : les MacBook Pro avec Touch Bar souffrent-ils d’un défaut de fabrication ?

Apple pourrait faire face à une nouvelle polémique. En cause : un possible défaut de fabrication affectant l'écran de tous les MacBook Pro équipés de Touch Bar et produits avant 2018, jusqu'à le rendre inutilisable.

Alors qu’Apple a décidé de rafraîchir cette semaine ses gammes d’iMac et d’iPad, une autre fait aussi parler d’elle, mais pour une raison bien différente. Elle n’est autre que la gamme des MacBook Pro avec Touch Bar, et elle pourrait bien plonger la firme dans un nouveau scandale. Après l’Antennagate avec l’iPhone 4 et le Bendgate avec les iPhone 6, on parle d’ailleurs aujourd’hui déjà de Flexgate. Une dénomination qui désigne donc un problème touchant les MacBook Pro avec Touch Bar et affectant plus exactement le fonctionnement de l’écran.

Apple MacBook Pro avec Touch Bar

MacBook Pro avec Touch Bar (2016) © Apple

Un écran qui ne s’allume plus

Les spécialistes de la réparation de chez iFixit ont d’ailleurs identifié ce problème qui affecterait déjà de nombreux utilisateurs. Ils mettent en cause le câble flexible – d’où le nom de Flexgate – choisi par Apple pour relier l’écran de ses MacBook Pro à son contrôleur situé sous la Touch Bar, mais aussi sa mise en œuvre. Plus fin, et donc fragile, que ceux utilisés sur les autres modèles, celui-ci doit en outre couvrir une plus longue distance, puisqu’il passe sur ces modèles autour de la charnière plutôt qu’au travers. Et la firme aurait visiblement sous-estimé cette distance, si bien que le câble ne pourrait supporter les cycles d’ouverture et fermeture d’une utilisation, même classique. Il finirait donc par céder.

Câble flexible reliant l'écran des MacBook Pro avec Touch Bar au contrôleur

Câble flexible reliant l’écran des MacBook Pro avec Touch Bar au contrôleur © iFixit

Selon iFixit toujours, la rupture se ferait généralement en deux étapes, la première consistant en la perte progressive du rétroéclairage. S’en suivrait la déconnexion de la dalle, et donc la perte totale de l’affichage. Une panne qu’Apple ne prend évidemment pas en charge dans la garantie, et dont la résolution est en plus particulièrement onéreuse puisque le câble incriminé serait indissociable de l’écran qu’il faudrait donc remplacer dans son intégralité. Une opération facturée, aux États-Unis, quelque 600 dollars et donc probablement plusieurs centaines d’euros chez nous.

Silence radio chez Apple

Une pétition en ligne a déjà été lancée – et signée par plus de 15 000 personnes – pour tenter de faire réagir Apple, qui s’est jusqu’ici aussi refusé à répondre aux sollicitations de nos confrères de The Verge. Il semblerait néanmoins que la Pomme soit bien consciente du problème puisque, selon un autre rapport d’iFixit, elle aurait en 2018 commencé à utiliser un câble flexible plus long pour connecter l’écran des MacBook Pro équipés de Touch Bar à leur contrôleur. Tous les modèles sortis avant seraient donc concernés par ce Flexgate.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.