LaboFnac

Fortnite a généré 100 millions de dollars sur iOS

Que serait une journée sans la traditionnelle news Battle Royale. Aujourd'hui, c'est Fortnite qui se distingue par une nouvelle démonstration particulièrement convaincante de son succès : ce ne sont pas moins de 100 millions de dollars qui ont été dégagés de la seule application iOS.

Désormais habitué à repousser toujours un peu plus loin ses chiffres déjà stratosphériques, Fortnite Battle Royale fait de nouveau parler de lui aujourd’hui. C’est encore la version iOS qui est propulsée sous le feu des projecteurs pour un petit bilan du chiffre d’affaires généré trois mois après sa parution sur les appareils de la Pomme. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les pontes de chez Epic Games doivent avoir débouché le champagne. Selon les chiffres rapportés par Sensor Tower, on parle de 100 millions de dollars générés depuis le lancement de l’application le 15 mars dernier.

Fortnite Battle Royale Sensor Tower

© Sensor Tower

Un résultat très impressionnant, d’autant que le titre a commencé sa vie sur iOS par le biais d’un programme de jeu sur invitations uniquement. Il s’agit de la seconde application à avoir dégagé autant de revenus sur ce laps de temps particulièrement court, l’autre étant le mastodonte Clash Royale, qui s’est distingué avec des revenus de 154 millions de dollars sur la même durée (et qui a atteint les 100 millions après 51 petits jours). Les analystes de chez Sensor Tower ne voient pas la tendance s’inverser dans le futur proche, donnant à Fortnite Battle Royale une marge de progression certaine sur les plateformes mobiles, confirmant son statut de titre le plus populaire au monde en ce moment.

Une chose est bien certaine, le titre risque bien de faire beaucoup de bruit pour son lancement sur les machines Android, ce qui devrait arriver cet été si l’on s’en tient aux dernières nouvelles.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.