LaboFnac

Free inaugure sa Freebox Delta : prix, matériel et services, le point sur les nouveautés

Après avoir repoussé à plusieurs reprises la date présumée de sa conférence et fait l'objet de rumeurs tout aussi nombreuses, la Freebox v7 est aujourd'hui officielle. Elle porte toutefois un nom commercial un peu plus engageant, puisqu'elle répond au nom de Freebox Delta. Présentations.

La nouvelle Freebox succède à la Révolution datant de 2010. Le modèle designé par Stark change de look, puisque son boîtier rectangulaire noir cède sa place à un format triangulaire pensé par le Britannique Jasper Morrison, et qui donne à a nouvelle mouture de Free son nom de Freebox Delta. Outre cette révision esthétique, la nouvelle box présente de nouvelles fonctionnalités et s’accompagne d’un modèle économique revu pour l’occasion.

Freebox Delta

© LaboFnac

D’un point de vue strictement matériel, Free souhaite en mettre plein les yeux. Son appareil se sépare toujours en deux appareils, le Server, dédié à la connexion Internet, et le Player, tourné vers les usages multimédias. Le premier boîtier est destiné à offrir ce que Xavier Niel décrit comme la connexion la plus rapide possible. Comprenez que Free assure avoir mis à jour son réseau fibre pour offrir aux 10 millions de foyers qu’il assure couvrir aujourd’hui une vitesse maximale théorique de 10 Gbps, et propose donc dans son serveur une connectique compatible (port 10 Gbit, ainsi que deux USB Type-C 3.0, un USB 3.0 et 4 ports Gigabit Ethernet). Huit ans après, Niel conserve son exemple fétiche, la fameuse « mamie du Cantal » à la connexion moins rapide, et annonce donc au passage, pour les usagers xDSL, le passage à l’agrégation du réseau classique avec la 4G – lorsqu’elle est disponible -, pour offrir des débits descendants théoriques de 200 Mbps. Toujours au rayon de la rapidité, le Freebox Server de nouvelle génération est compatible avec le WiFi AC 4400 que Free promet également le plus rapide du marché. Le boîtier inclut par ailleurs un disque dur amovible de 1 To et peut accueillir quatre autres disques durs personnels de 5 To chacun, pour un stockage total de 20 To supplémentaires.

Freebox Delta

© Free

Le son et l’image

Si l’annonce d’une box conçue pour autoriser des débits plus rapides que ses concurrentes ne surprend guère, la Freebox Delta, côté Player, surprend davantage. Conçue avec le spécialiste de l’audio Devialet, dont Xavier Niel est à titre personnel l’un des investisseurs, et qui vient d’ailleurs de présenter sa nouvelle génération d’enceintes Phantom Reactor, elle embarque un système de six haut-parleurs, dont trois haut-parleurs de graves compacts et trois haut-parleurs large fréquence, le tout secondé par des algorithmes que Devialet assure avoir personnalisés pour la Freebox. L’appareil, qui se veut également une enceinte intelligente (le Player inclut l’assistant Alexa), est en outre compatible avec Spotify Connect et autorise la lecture musicale en Bluetooth. Le boîtier reste évidemment tourné vers l’image et propose une diffusion en 4K HDR10 et un accès à 600 chaînes. Le tout est propulsé par un Snapdragon 835 couplé à 2 Go RAM et à 32 Go de mémoire flash.

Freebox Devialet

© LaboFnac

Quid des services ? Free, pourtant régulièrement épinglé par ses débits sur Netflix, a noué un partenariat avec le géant américain du streaming vidéo. L’abonnement Freebox Delta inclut ainsi un abonnement Netflix, dans sa version Essentiel, c’est-à-dire pour un seul écran. Pour davantage d’options, il faudra ajouter de 3 à 6 euros mensuels. L’accès au bouquet MyCanal est lui aussi inclus, de même qu’un accès illimité à l’offre presse LeKiosk. Pour en profiter, Free annonce avoir repensé l’interface de sa box, qui se veut plus personnalisable et claire que par le passé. Pour naviguer dans ses menus, notez d’ailleurs que le FAI fournit deux télécommandes, dont l’une est entièrement tactile.

Une box TV à acheter

La nouvelle Freebox Delta est disponible dès ce jour, pour une livraison à partir de la semaine prochaine. Free facture son abonnement 49,99 euros mensuels, services inclus, mais ne fournit pas pour ce tarif la partie Player de son duo. L’enceinte de Devialet ne sera pas proposée à la location, mais bien à l’achat, selon plusieurs formules : elle pourra être acquise comptant au prix de 480 euros, ou réglée en 24 à 48 mensualités sans frais, soit 20 ou 10 euros supplémentaires en plus de l’abonnement standard. Notez que Free, peu avare en bonus, y ajoute un pack de sécurité incluant une caméra HD, un détecteur d’ouverture de porte et un capteur de mouvement, le tout relié à la box Server elle-même dotée d’une alarme à 105 dB.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.