LaboFnac

Free a perdu 347 000 abonnés mobiles et fixes en 2018

La maison mère de Free, Illiad, a vécu une année 2018 compliquée. Le groupe de Xavier Niel a perdu 347 000 abonnés, dont 254 000 dans le mobile et 93 000 dans le fixe.

L’exercice 2018 a été difficile pour le groupe de Xavier Niel et les chiffres sont là pour en témoigner. Dans l’Hexagone, Free a perdu 347 000 abonnés sur l’ensemble de l’année avec une baisse notable dans le mobile (-254 000 abonnés) et une perte de 93 000 abonnés dans le fixe. L’opérateur évoque un « contexte concurrentiel exacerbé en 2018 » avec un « recul de la base d’abonnés à 2 euros/mois (0 euro/mois pour les abonnés Freebox) sur le mobile et de la base d’abonnés fixe liée aux abonnés en fin de promotion ». Tout n’est pas noir pour autant et le fournisseur d’accès internet se réjouit de ses belles performances sur la fibre avec un « quasi-doublement du nombre d’abonnés FTTH à 983 000 abonnés à fin 2018 ».

Free

© Free Center de Tours/Iliad

Côté mobile, l’opérateur souligne les 722 000 recrutements nets sur le Forfait Free 4G illimitée (50/100 Go pour les non-abonnés Freebox), soit 7,8 millions d’abonnés à fin décembre. Sur le plan financier, le groupe se targue d’un chiffre d’affaires en hausse de 0,6 % à 4,9 milliards d’euros grâce à ses activités en Italie. L’opérateur revendique 2,8 millions d’abonnés sept mois après son lancement, pour un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros.

Free veut débuter un « nouveau cycle de croissance et d’innovation »

En revanche, Free enregistre une baisse de 1,9 % de son chiffre d’affaires en France à 4,77 milliards d’euros. Le résultat net, de 330 millions d’euros, a lui baissé de 18,5 %. Le groupe de Xavier Niel évoque une « année de transformation » marquée par de « profondes transformations avec la nomination d’une nouvelle équipe de direction, élargie et complémentaire, et l’adaptation de sa stratégie commerciale ». Pour 2019, Free souhaite ouvrir « un nouveau cycle de croissance et d’innovation » en misant notamment sur la Freebox Delta. Malgré des débuts compliqués, le FAI précise que plus de 100 000 abonnés ont opté pour la Freebox Delta en moins de 2 mois.

Après cet exercice difficile, Iliad a annoncé qu’il pourrait céder une partie de ses antennes mobiles, rapporte Reuters. L’entreprise, qui a récemment fêté ses vingt ans, explique : « le groupe a entamé un processus de revue de ses actifs mobiles et étudie actuellement la possibilité de mettre en œuvre un partenariat industriel avec un fonds d’investissement concernant l’infrastructure passive de son réseau mobile, portant sur environ 5 700 sites mobiles ». Suite à l’annonce de ces résultats et du projet de cessions de tours mobiles, l’action Iliad évolue en nette baisse dans les premiers échanges à la Bourse de Paris.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.