LaboFnac

Fujifilm X-E4 : un hybride de poche pour relancer la gamme X-E

Trois ans et demi après le X-E3, Fujifilm renouvelle sa gamme X-E en lui offrant le plus petit des hybrides en monture X. Mais le X-E4 ne mise pas seulement sur son format de poche et profite d'une fiche technique mise au goût du jour.

L’année 2020 a été rythmée par les annonces successives des X-T4 et X-S10 pour Fujifilm. Dans le même temps, les rumeurs évoquaient un abandon de la gamme X-E qui n’avait pas donné de signe de vie depuis plus de trois ans et l’annonce du X-E3. La marque a finalement attendu 2021 pour relancer sa gamme avec le X-E4 et compléter sa série X d’appareils photo hybrides. Cette dernière compte de nombreux représentants au format APS-C et le X-E4 revendique aujourd’hui le titre d’hybride le plus compact de Fujifilm. Son dernier appareil photo présente des dimensions de 12,13 x 7,29 x 3,27 cm pour un poids de 364 grammes, faisant un peu mieux que son prédécesseur en contrepartie de quelques grammes en plus sur la balance (337 g pour le X-E3).

Fujifilm X-E4

© Fujifilm

Un hybride compact qui s’inspire des X-T30 et X-S10

Point fort de la gamme, la compacité est conservée au même titre que le viseur déporté façon boîtier télémétrique. Une caractéristique que l’on retrouve aussi sur le compact expert X100V ou l’hybride haut de gamme X-Pro3. Sur le papier, ce X-E4 reprend d’ailleurs des éléments de plusieurs de ses aînés. En plus des deux modèles cités précédemment, il partage des éléments avec les X-T30X-S10 et donc le X-T4, puisqu’il s’appuie sur un capteur X-Trans CMOS 4 de 26,1 mégapixels couplé au X-Processor 4. Ce qui lui permet de revendiquer un autofocus plus précis avec une mise au point en 0,02 seconde ou la détection des visages et des yeux. Ce modèle fait néanmoins l’impasse sur la stabilisation mécanique.

Fujifilm X-E4

© Fujifilm

Côté vidéo, le X-E4 se met là encore au niveau en permettant de filmer jusqu’en 4K à 30 images par seconde et en 4:2:0 8 bits sur carte SD. À cela s’ajoute un mode ralenti jusqu’à 240 images par secondes en Full HD. On retiendra également la présence d’un viseur électronique OLED à 2,36 millions de points, avec un grossissement de x0,62. Il est associé à un écran LCD tactile et inclinable à 180°. Côté connectique, le X-E4 dispose d’un port USB-C et d’un port HDMI, ainsi qu’une d’une prise micro 3,5 mm. Il faudra utiliser l’adaptateur fourni pour brancher un casque.

Prix et disponibilité

Le Fujifilm X-E4 sera commercialisé à partir de fin février ou début mars au prix de 849 dollars pour le boîtier nu. Un tarif qui passera à 1049 dollars lorsqu’il sera associé à l’optique XF 27 mm f/2,8.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.