LaboFnac

Fujifilm X-T200 : une belle mise à jour du X-T100

Fujifilm vient d’annoncer le X-T200, son nouveau boîtier hybride d’entrée de gamme ciblant plutôt les débutants. Le petit appareil surprend par les prestations offertes dans cette gamme de prix, et constitue une mise à jour intéressante du X-T100.

Le X-T100 fait partie des succès de Fujifilm.  Une entrée de gamme abordable, mais une qualité d’image sans concession. Le X-T200 vient prendre la relève moins de deux ans après son lancement. Il constitue sans surprise une belle mise à jour du précédent modèle. Si la qualité d’image devrait rester à peu près similaire, sauf en basse lumière où le boîtier progresse, des améliorations en termes d’ergonomie, mais aussi dans le secteur vidéo et de l’autofocus, en font un appareil qui devrait séduire plus largement encore que le précédent.

Fujifilm X-200

© Fujifilm

Différences avec le X-T100

On retrouve bien sûr beaucoup de similitudes avec son aîné. Le boîtier reprend les mêmes lignes que le X-T100, même si quelques changements ergonomiques ont fait leur apparition.

Les petits défauts du X-T100 ont été corrigés, et les nouveautés apportent un confort d’utilisation incomparable, aussi bien en photo qu’en vidéo où la mise à jour est encore plus marquée. Le X-T100 était en effet plutôt limité dans ce secteur.

Fujifilm X-200

© Fujifilm

Voici les différences principales entre X-T100 et X-T200 :

– Grip amélioré en termes de prise en main
– Capteur 24,2 mégapixels avec structure interne en cuivre pour de meilleures performances
– Autofocus à détection de phase sur 100% de la surface du capteur
– Écran LCD 16:9 ème orientable dans toutes les directions
– Joystick au lieu du pad directionnel
– Vidéo : 4K avec 24, 25 ou 30 images / seconde, et jusqu’à 120 images par seconde en Full HD
– Audio : prise jack 3.5 mm
– Fonctionnalités tactiles de l’écran améliorées pour accéder aux réglages
– Amélioration importance de l’autofocus (8x plus de pixels à détection de phase que le X-T100)
– Derniers algorithmes de détection des visages et des yeux
– Possibilité de choisir son sujet depuis l’écran tactile
– Annoncé comme 3,5x plus rapide que le X-T100
– Mode vidéo HDR
– Stabilisation électronique en vidéo (digital gimbal)
– Possibilité de découper les vidéos directement depuis l’appareil

Les principaux changements : écran, vidéo et autofocus

L’écran orientable du X-T200 est une des améliorations majeures du X-T200 par rapport au X-T100, et méritait qu’on s’y attarde un peu. En effet, ce nouvel écran au format 16/9 apporte un véritable confort, avec une taille généreuse de 3,5 pouces, mais aussi une largeur qui permet une excellente intégration des menus tactiles. Cet écran peut être retourné afin d’être protégé, mais aussi pour économiser la batterie en privilégiant le viseur électronique.

Fujifilm X-200

© Fujifilm

Une fois déployé, il peut être orienté de manière très simple. Sa rotule donne une grande latitude de mouvement. Il sera ainsi possible de l’utiliser dans de nombreuses situations où il s’avérera très pratique. On pense bien sûr aux vlogueurs qui ont un bien meilleur outil à disposition qu’avec le X-T100. Cet écran est de plus tactile, et permet d’accéder aux menus de manière intuitive, mais aussi de sélectionner son sujet à l’écran, par exemple lors de l’utilisation de la détection des visages.

En vidéo, la mise à jour est aussi très visible. Exit la 4K à 15 images par seconde couplée à un autofocus peu performant. Le X-T200 passe à la vidéo 4K (sans crop) en 24, 25 et 30 images par seconde avec un temps d’enregistrement limité à 15 minutes.

Si la présentation officielle de Fujifilm indique qu’il est possible de filmer à 60 images par seconde en Full HD, une vidéo mise en ligne par le site DPReview montre un ralenti en Full HD à 120 images par seconde, ainsi que la possibilité de filmer à 100 images / seconde.

Le mode vidéo bénéficie en outre d’améliorations en termes d’autofocus, puisque celui-ci est annoncé à la fois plus performant, sur l’ensemble du capteur, et bénéficiant des derniers algorithmes de détection des visages et des yeux. La mise au point se veut non seulement plus fiable, mais l’utilisation de la détection des visages et des yeux est considérablement améliorée. La possibilité d’utiliser l’écran tactile pour sélectionner le sujet ou la zone de mise au point de manière intuitive ajoute à l’agrément, ainsi que l’écran orientable.

Notons enfin la stabilisation électronique disponible en vidéo. Les progrès effectués ces dernières années sur cette technologie de stabilisation  (par exemple sur les caméras d’action) ont démontré qu’il était possible d’obtenir d’excellents résultats.

Fujifilm X-T200

© Fujifilm

Caractéristiques techniques du X-T200

– Capteur APS-C CMOS 23,5 x 15,7 mm de 24,2 mégapixels (structure en cuivre)
– Résolution maximale 6000 x 4000 pixels
– Stabilisation électronique (en vidéo uniquement)
– Plage ISO : 200 à 12 800 ISO (100 à 51 200 en étendu)
– Vitesse : 1/4000 ème de seconde à 30 secondes avec obturateur mécanique, 1/32 000 ème à 30 secondes avec obturateur électronique.
– Compensation d’exposition : -5 à +5 EV par pas d’⅓
– Rafale : 8 images par seconde à 24,2 mégapixels
– Vidéo : UHD 4K (3840 x 2160) sans crop à 23,976p/24,00p/25p/29,97p (jusqu’à 15 mn), Full HD (1920 x 1080) at 23,976p/24,00p/25p/29,97p/50p/59,94p (jusqu’à 30 mn), HD (1280 x 720) at 23,976p/24,00p/25p/29,97p/50p/59,94p (jusqu’à 30 mn)
– Audio : microphone intégré
– Viseur électronique : 0,39 pouce, pour 2 360 000 points, magnification 0,62x
– Flash : intégré 1/180e de seconde / griffe pour flash externe
– Écran : OLED de 3,5 pouces articulé de 2 760 000 points (ratio 16:9)
– Emplacement carte : 1 emplacement SD/SDHC/SDXC (UHS-I)
– Connectique : USB Type-C (USB 3.1), HDMI D (Micro), 2,5mm Sub-Mini
– Connectivité sans fil : Bluetooth et Wi-Fi
– Batteries : 1 x NP-W126S Rechargeable Lithium-Ion, 8.4 VDC, 1260 mAh (à peu près 270 prises de vues)
– Dimensions : 12,1 x 8,37 x 5,51 cm
– Poids : 370 grammes (boîtier nu avec la batterie)

Positionnement dans la gamme Fujifilm

Le X-T200 s’adresse plutôt aux débutants qui désirent se mettre sérieusement à la photographie et à la vidéo. Et comme souvent chez Fuji, la qualité des images est sans concession grâce à un capteur, des fonctionnalités et une construction qui restent dans la lignée des meilleurs boîtiers de la marque. L’ergonomie et les fonctionnalités spécifiques feront néanmoins la différence sur des boîtiers plus chers. Par exemple, pour obtenir la simulation de film Acros, il faudra se tourner vers un modèle beaucoup plus onéreux. Quoi qu’il en soit, le X-T200 constitue un choix intéressant entre un modèle X-A7 à un tarif assez proche, mais sans viseur, et un X-T30 qui offrira un peu plus de possibilités, notamment en vidéo.

Disponibilité et prix

Le Fujifilm X-T200 sera disponible à partir de la fin du mois de février, au tarif de 849 euros en kit avec l’objectif XC 15-45 mm. Le prix du boîtier nu n’a pas été communiqué. Fujifilm a profité de cette annonce pour aussi présenter un objectif à focale fixe abordable, et parfaitement adapté au X-T200 : le XC 35 mm f/2, qui sera lui aussi proposé à 199 euros fin février 2020.

 

Cet article a été initialement publié sur le site de notre partenaire Lense.fr, « le site des photographes pour les photographes ».


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.