LaboFnac

Fusillade YouTube : la tireuse en voulait à la plateforme

La fusillade au quartier général de YouTube, conduite par une femme de 39 ans, aurait pour motif des soupçons de censure et de démonétisation volontaire de ses chaînes vidéo.

Hier soir, le QG de YouTube à San Bruno en Californie a connu une journée traumatisante, après qu’une jeune femme a pénétré l’enceinte et blessé trois personnes par balle. En arrivant sur place, la police locale a découvert le corps inanimé de l’assaillante, après qu’elle se soit visiblement suicidée, elle aussi d’un tir de pistolet.

youtube hq

© Wikipedia Commons

Et l’information plus étonnante de cet événement, c’est que la tireuse n’appartiendrait pas à un groupuscule terroriste. En effet, Nasim Najafi Aghdam, une femme de 38 ans, était en fait en colère contre la plateforme d’hébergement de vidéos, et ce depuis quelque temps déjà. Elle accusait ainsi régulièrement YouTube de supprimer ses vidéos pour des motifs invalides, ou encore de démonétiser ses chaînes. À ce dernier grief, elle joint l’exemple de 300 000 vues lui ayant rapporté seulement 10 centimes d’euros.

Un profil complotiste

Plus que la plateforme, ce sont les employés que la jeune femme visait, expliquant par exemple que des salariés aux esprits fermés étaient en charge de contrôler ses vidéos, et lui mettaient par conséquent des bâtons dans les roues. Les thématiques abordées par la youtubeuse n’étaient pourtant pas très politisées, puisqu’elle postait des vidéos de danse ou de recettes vegans, entre deux vidéos où elle accusait YouTube de la censurer.

The Mercury News cite un post Instagram récent de Nasim : « Toutes mes chaînes ont été censurées par youtube alors mes vidéos ont rarement des vues. Cela arrive aussi sur beaucoup d’autres chaînes sur youtube. C’est la tactique pacifique utilisée sur Internet pour censurer et réprimer les gens qui disent la vérité et ne sont pas bons pour les avantages financiers, politiques … du système et des grandes entreprises. J’ai récemment été filtrée sur Instagram aussi et peut-être que c’est lié à YouTube et le personnel YouTube a demandé à Instagram de me filtrer ici aussi !!? »

Quelques jours avant les faits, le frère de Nasim Najafi Aghdam avait signalé la disparition de sa soeur et contacté la police de Mountain View, expliquant aux autorités qu’elle en voulait beaucoup à YouTube. Elle avait été retrouvée assoupie dans sa voiture, non loin du QG de l’entreprise, et les officiers avaient indiqué qu’ils la garderaient à l’oeil. Pas assez visiblement, puisque la jeune femme s’est donné la mort la veille de ses 38 ans, et a failli emporter d’autres personnes avec elle.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.