LaboFnac

GlobalCoin : Facebook devrait lancer sa cryptomonnaie en 2020

Facebook prévoit de lancer sa propre cryptomonnaie en 2020, annonce la BBC. Le GlobalCoin utilisera la technologie blockchain et serait testé en interne d'ici la fin de l'année.

L’heure est à la transformation pour Facebook. Le plus grand réseau social du monde a vu son image ternie par des scandales ces dernières années et a promis un changement de stratégie. Évoqué par Mark Zuckerberg en personne, cela passe par le fait de « recentrer [ses] services sur la vie privée » (The future is private) et une stratégie de diversification. La firme a développé son activité hardware en lançant ses enceintes connectées Portal et cherche à concevoir ses propres puces pour la réalité augmentée.

Mark Zuckerberg Facebook vie privée

© Facebook/Mark Zuckerberg

Depuis un peu plus d’un an, Facebook s’intéresse aussi à la blockchain et n’a pas hésité à créer une nouvelle division consacrée à cette technologie. Fin 2018, le site américain Bloomberg évoquait un projet de monnaie virtuelle chez Facebook, notamment utilisé pour des transferts d’argent via les messageries WhatsApp et Messenger. Selon la BBC, le géant américain prévoit de lancer sa propre crytomonnaie au premier trimestre 2020 dans une douzaine de pays.

Avant son lancement officiel, le GlobalCoin – nom donné en interne – devrait être testé en interne d’ici la fin de l’année. Facebook devrait dévoiler ses plans et livrer plus de détails durant l’été, annonce le média britannique. Ce dernier ajoute que Mark Zuckerberg a rencontré Mark Carney, le gouverneur de la Banque d’Angleterre (BoE), pour discuter des opportunités et des risques liés au lancement d’une cryptomonnaie. Le réseau social se serait aussi tourné vers des membres du département du Trésor des États-Unis afin d’obtenir des conseils.

Facebook devra convaincre sur la question de la sécurité des données

Facebook serait également en pourparlers avec des sociétés spécialisées dans les transferts d’argent comme Western Union. Comme la plupart des cryptomonaies, le GlobalCoin sera basé sur la technologie blockchain et pourrait être indexé sur des devises réelles (euro, dollar américain, yen…) pour limiter sa volatilité. Facebook pourrait faire transiter sa monnaie virtuelle entre ses applications (Instagram, Messenger et WhatsApp) qui comptent chacune plus d’un milliard d’utilisateurs. La monnaie que souhaite développer le réseau social se veut également accessible en permettant aux utilisateurs de réaliser des transactions, même s’ils ne disposent pas d’un compte bancaire. Pour l’heure, Facebook n’a pas souhaité commenter ces révélations, mais la décision d’entrer dans le domaine des crytomonnaies pourrait s’accompagner de nouvelles critiques, notamment en matière de sécurité.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.