LaboFnac

Google s’allie à Samsung pour faire décoller Wear OS

À l'occasion de la conférence d'ouverture son I/O, Google a évoqué l'avenir de Wear OS. Le système d'exploitation de Mountain View va être totalement repensé avec l'aide de Samsung et de Fitbit pour concurrencer l'Apple Watch.

Google vient d’annoncer ses dernières innovations en ouverture de Google I/O 2021, sa conférence pour les développeurs. Un retour remarqué pour la firme de Mountain View qui a levé le voile sur les nouveautés d’Android 12 et évoqué l’avenir de Wear OS. En difficulté face à ces concurrents comme watchOS ou Tizen, le système d’exploitation pour montre connectée n’a pas vraiment été l’une des priorités de Google ces dernières années. Conscient du potentiel de ce marché qui arrive doucement à maturité, le géant californien a bien l’intention de prendre sa revanche et compte pour cela s’appuyer sur Samsung. Ces dernières semaines, nous évoquions un intérêt de la firme sud-coréenne pour Wear OS et la probable arrivée du système dans la Galaxy Watch 4. Les deux sociétés vont finalement faire beaucoup plus que cela, puisqu’elles ont décidé de s’associer.

Google & Samsung Wear

© Capture d’écran/Google

Google a en effet annoncé une fusion entre Wear OS et le système Tizen OS de Samsung, mettant fin à la concurrence entre les deux plateformes. « Samsung et Google ont une longue histoire de collaboration. Aujourd’hui, nous réunissions le meilleur de Wear et de Tizen en une seule d’une plateforme unifiée », explique la firme de Mountain View. Ce rapprochement doit permettre à son système d’exploitation pour montres connectées de profiter de sa « plus grande mise à jour », avec l’Apple Watch en ligne de mire. Google promet un système plus rapide, plus économe et avec toujours plus d’applications. Les deux firmes souhaitent ainsi corriger leurs lacunes respectives avec cette plateforme unifiée, Wear OS n’étant jusqu’alors pas réputée pour son autonomie tandis que Tizen OS devait se contenter d’un nombre d’applications limité.

Wear OS et Tizen OS fusionnent pour tenter de contrer Apple

Cette annonce est une révolution dans l’univers des montres connectées. Le nouveau système promet d’être 30 % plus rapide, avec des animations et des mouvements plus fluides. Côté autonomie, Google et Samsung évoquent un travail conjoint sur les couches inférieures de l’OS ainsi que des optimisations. Il est aussi question d’assurer le suivi de la fréquence cardiaque toute la journée et de surveiller le sommeil pendant la nuit, avec l’assurance « d’avoir encore de la batterie pour le lendemain ». Côté interface, de nouvelles tuiles vont faire leur apparition, tandis que Google promet une meilleure intégration de ses services. Les outils Maps et Assistant vont être « redessinés et améliorés ». Google Pay sera pour sa part remanié et sera utilisable dans 26 nouveaux pays, en plus des 11 régions actuellement disponibles.

Google & Samsung Wear

© Google

Enfin, YouTube Music arrivera plus tard dans l’année et permettra de profiter de la musique sans smartphone. Notez que Spotify devrait proposer la même fonctionnalité. La décision confirme au passage que les futures montres de Samsung tourneront sous Wear OS. Elles ne devraient pas être les seules, tous les fabricants étant invités à se joindre au géant américain pour profiter de ce nouvel écosystème, lequel profitera également des technologies et outils de suivi de la santé issus du rachat de Fitbit par Google. L’annonce relance également les rumeurs autour d’une Pixel Watch qui pourrait être le fer-de-lance, avec la Samsung Galaxy Watch 4, des nouvelles ambitions de Google. On devrait en savoir plus d’ici l’été prochain.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.