LaboFnac

Google Assistant Go : une version light pour l’assistant personnel

Google Assistant se décline désormais en une version Go. De quoi, pour Mountain View, s'assurer que personne n'échappe à son assistant personnel.

Alors que le HomePod d’Apple, attendu depuis la WWDC 2017 d’Apple, fait ses débuts aux États-Unis et arrivera en France au printemps, Google passe à la contre-offensive. Il annonce aujourd’hui la déclinaison de son assistant personnel, proposé également sur smartphone pour les mobiles les moins perfectionnés. Son petit nom : Assistant Go.

Google Assistant Go

Dans le sillage de YouTube Go ou de Maps Go, Google Assistant Go vise pour commencer les smartphones Android Go. Il sera ainsi préinstallé sur ces modèles équipés d’une fiche technique dont les critères minimums ont été établis par la firme de Mountain View. Ils se destinent principalement aux marchés émergents, et remplacent les terminaux sous Android One, précédemment en vigueur. Assistant Go, moins gourmand en ressources, donc, permet d’accéder à une partie des fonctionnalités de Google Assistant, avec le support des mêmes langues (huit en tout, avec l’anglais bien sûr, mais aussi le français et l’allemand). En revanche, Assistant Go n’autorise pas le contrôle d’objets connectés de la maison, ce qui fait théoriquement partie des atouts principaux de l’assistant personnel. Il reste donc essentiellement cantonné aux fonctions de recherches web, et y ajoute l’envoi de SMS, les appels téléphoniques et la création d’événements dans l’agenda, ou encore la création d’alarmes.

Une app réservée à quelques mobiles

Disponible sur le Play Store pour les terminaux d’entrée de gamme, l’application Assistant Go ne fonctionne toutefois que sur des appareils équipés d’Android 8.1 Oreo, une version encore peu déployée. Sa sortie témoigne en revanche de la volonté de Google de déployer le plus largement possible son assistant. Lequel, indiquait-il début janvier, peut actuellement fonctionner sur 400 millions de produits. Google a d’ailleurs profité du récent CES pour confirmer sa volonté d’inonder le marché de nouveaux produits. Il a ainsi évoqué la sortie d’enceintes classiques ainsi que de modèles dotés d’écrans tactiles, signés Sony, JBL, LG et Lenovo.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.