LaboFnac

Google boucle enfin le rachat de Fibit pour 2,1 milliards de dollars

Près de quinze mois après l'annonce du projet de rachat par Google de Fitbit, le spécialiste des objets connectés confirme qu'il fait désormais partie de Google. Le numéro un des moteurs de recherche a déboursé un peu plus de 2 milliards de dollars.

« Je vous écris aujourd’hui pour vous annoncer que Fitbit fait désormais officiellement partie de Google ». C’est par ces mots que James Park, CEO, président et cofondateur de Fitbit, a confirmé le rachat de sa société par le numéro un des moteurs de recherche. Annoncé fin 2019, le projet de Google avait fait grincer des dents aux États-Unis comme en Europe. Inquiète à l’idée de voir le géant de l’Internet renforcer sa position dominante, la Commission européenne avait décidé de lancer une « enquête approfondie » durant l’été. En fin d’année, Bruxelles avait finalement donné son feu vert pour un rachat sous conditions.

Google Fitbit

© Google

Un mois plus tard, le spécialiste des objets connectés fait part de sa satisfaction de rejoindre la firme de Mountain View. « Ce n’est qu’un début, car faire partie de la famille Google signifie que nous pouvons aller encore plus loin (…) Nous serons en mesure d’innover plus rapidement, d’offrir plus de choix et de fabriquer des produits encore meilleurs (…) Avec l’accès aux incroyables ressources, connaissances et à la plateforme mondiale de Google, les possibilités sont véritablement infinies » explique Fitbit. Fondé il y a 13 ans, ce spécialiste des objets connectés pour le sport revendique plus de 120 millions d’appareils vendus dans plus de 100 pays. Les montres et bracelets de la marque comptabilisent « 275 billions de pas » et ont « enregistré plus de 15 milliards d’heures de sommeil ».

Après le feu vert de Bruxelles, Fitbit rejoint Google

Enfin, James Park revient sur la question de la gestion des données de santé et assure que la confiance des utilisateurs « est essentielle ». À ce titre, il annonce que Fitbit continuera de donner « le contrôle » et restera transparent sur les données collectées. Le cofondateur de Fitbit revient également sur les engagements pris par Google pour boucler cette transaction. Il rappelle que les données sur la santé et le bien-être des utilisateurs Fitbit ne seront pas utilisées pour les publicités Google et qu’elles resteront séparées des autres données des publicités Google. De plus, la firme de Mountain View confirme que les utilisateurs Fitbit pourront continuer à se connecter à des services tiers s’ils le souhaitent. Rappelons que Google a déboursé 2,1 milliards de dollars pour s’offrir la firme à l’origine de la Fitbit Sense.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.