LaboFnac

Arcade, la start-up secrète de Google qui crée des jeux communautaires

L'incubateur interne de Google aurait donné naissance à une start-up du nom d'Arcade. Sa spécialité : le jeu communautaire pour mobile. Mais la firme de Mountain View verrait déjà plus loin...

S’il reste encore à prouver, l’intérêt de Google pour le jeu vidéo ne cesse en tout cas d’alimenter les rumeurs. Il était même rapporté que la firme travaillait sur un service de streaming dédié dans le cadre d’un projet dénommé Yeti il y a encore quelques mois. Mais si c’était finalement par un autre biais que la firme faisait ses premiers pas dans l’industrie très lucrative du jeu vidéo ? Selon Bloomberg, une start-up spécialisée dans le jeu mobile et répondant au nom d’Arcade serait actuellement en cours de développement au sein de son incubateur interne : la fameuse Area 120.

Area 120

Logo de l’Area 120 © Google

Ouverte aux employés les plus entreprenants de Google, l’Area 120 leur permet ainsi de bénéficier d’aides pour la réalisation de projets personnels en parallèle de leur activité au sein de la firme. C’est donc là que serait née Arcade, qu’un porte-parole de Google aurait décrit à Bloomberg comme un spécialiste du « jeu mobile entre amis » avant d’ajouter qu’il s’agissait pour l’heure d’une expérience trop jeune pour que plus de détails soient partagés. L’agence de presse semble avoir toutefois trouvé des sources un peu plus bavardes, et appris par celles-là qu’Arcade aurait à sa tête le jeune prodige Michael Sayman.

De jeu communautaire à réseau social

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore ce jeune homme aujourd’hui âgé de 21 ans, il est principalement connu pour avoir débuté sa carrière au sein de Facebook dès l’âge de 17 ans. Il a ensuite rejoint le campus de Mountain View pour chapeauter le développement de Google Assistant, mais aurait donc fini par gagner de nouvelles responsabilités en même temps que le soutien de Google pour son projet d’entreprise. Il superviserait ainsi Arcade, dont l’objectif semble être de créer des jeux au fort potentiel communautaire.

C’est en tout cas ce qui aurait poussé Google à investir puisque, toujours selon les mêmes sources, le géant de la recherche en ligne espérerait surtout voir naître ainsi une alternative aux réseaux sociaux qu’il avait tenté de concurrencer avec Google+, sans grand succès. Il est d’ailleurs précisé que les jeux ne seront pas associés aux réseaux sociaux existants, mais que la création de compte se fera à l’aide d’un numéro de téléphone. Il faudra néanmoins qu’ils rassemblent assez de joueurs afin de pouvoir faire de l’ombre à Facebook, Twitter ou encore Instagram.

En seront-ils capables ? Voilà une question à laquelle il est aujourd’hui bien difficile d’apporter une réponse, le contenu des jeux en développement chez Arcade étant encore assez mystérieux. Seul indice à avoir réellement filtré de ce côté pour l’instant, le premier d’entre eux serait prévu pour cet été et se rapprocherait des jeux de culture générale comme Trivial Pursuit.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.