LaboFnac

Google Maps : les limites de vitesse et l’emplacement des radars commencent à apparaître

Google Maps commence à afficher les limitations de vitesse et la position des radars dans quelques pays. Deux fonctionnalités très attendues qui ont fait le succès de Waze, une application de navigation communautaire qui appartient aussi à Google.

Évoquée depuis plusieurs mois, la possibilité d’afficher les radars commence enfin à faire son apparition au sein de l’application Google Maps. Selon Android Police, cette nouvelle fonctionnalité n’arrive pas seule et l’incontournable service de Google affiche également les limitations de vitesse. La possibilité d’afficher les limites de vitesse dans Google Maps n’est pas totalement nouvelle et des tests étaient menés depuis 2017, mais uniquement dans deux régions : la baie de San Francisco aux États-Unis, et Rio de Janeiro au Brésil. Seul un petit nombre d’utilisateurs était donc en mesure d’en profiter, ce qui est amené à changer en 2019. Nos confrères ont eu la confirmation que les limitations de vitesse étaient désormais proposées à des utilisateurs d’autres villes et régions américaines, dont New York, Los Angeles et l’État du Minnesota.

Google Maps limitations vitesse

© androidpolice.com

Concernant les radars, la fonctionnalité était très attendue par les utilisateurs et avait été annoncée il y a quelques mois. En novembre, la possibilité de signaler certains événements tels que les radars et accidents avait fait son apparition, confirmant le rapprochement opéré par Google entre Maps et Waze. Toutefois, l’application ne proposait pas encore à ses utilisateurs de les afficher sur les cartes. Toujours selon Android Police et Mashable, l’emplacement des radars est désormais intégré à Google Maps et permet au conducteur d’être alerté lorsqu’il approche d’un radar de vitesse.

Google Maps radars

© androidpolice.com

Une arrivée progressive en Europe

Près de six ans après le rachat de Waze, Google se décide enfin à porter ces deux fonctionnalités phares de son application de navigation communautaire dans Maps. Le géant américain rattrape ainsi son retard sur ses concurrents et propose désormais deux options de choix pour les automobilistes et les voyageurs. Malheureusement, la mise à jour de Google Maps ne commence à être déployée que dans quelques pays. L’emplacement des radars sera d’abord proposé aux utilisateurs du Royaume-Uni, aux États-Unis, en Australie, en Russie, au Brésil, au Mexique, au Canada, en Inde et en Indonésie, tandis que les limitations de vitesse seront affichées aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Danemark. Pour l’heure, aucune information n’a été communiquée concernant l’Europe et l’Hexagone – où les signalements concernent les « zones de danger », moins précises. Les utilisateurs français devront donc se tourner vers Waze pour profiter de ces deux fonctions.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.