LaboFnac

Google+ : le réseau social fermera ses portes plus tôt que prévu

Prévue pour août 2019, la fermeture de Google+ a finalement été avancée après la découverte d'une nouvelle faille de sécurité affectant 52,5 millions d'utilisateurs. Le réseau social de Google fermera ses portes au grand public en avril 2019 tandis que les API seront coupées dans les 90 jours.

Géant incontournable du Web et du mobile, Google ne réussit pas toujours tout ce qu’il entreprend et Google+ et l’un de ses rares échecs. Le service « n’a pas été largement adopté par les utilisateurs et les développeurs, et les interactions des utilisateurs avec les applications ont été limitées », expliquait alors la firme de Mountain View. Face aux difficultés rencontrées et après la découverte d’une faille de sécurité qui rendait accessibles les données personnelles de plus de 500 000 utilisateurs, Google a décidé d’arrêter les frais et d’annoncer la fermeture de la version grand public de son réseau social. Google+ devait fermer ses portes au grand public en août 2019 et adopter une nouvelle stratégie en se tournant vers le monde de l’entreprise.

Google+

© Google

Finalement, la fermeture définitive de Google interviendra dès le mois d’avril 2019, soit quatre mois plus tôt. Le géant américain a décidé d’avancer cette date après la découverte d’un nouveau bug dans une API mise à jour le mois dernier. David Thacker, vice-président gestion des produits de G Suite, explique : « En octobre, nous avons annoncé que nous abandonnerions la version grand public de Google+ et ses API en raison des défis trop importants rencontrés pour maintenir un produit performant qui réponde aux attentes des consommateurs, ainsi que de la faible utilisation de la plateforme. Nous avons récemment constaté que la mise à jour logicielle introduite en novembre contenait un bug affectant une API Google+ et avait eu des répercussions sur certains utilisateurs. Nous avons découvert ce bug dans le cadre de nos procédures de test standard et en cours et nous l’avons corrigé une semaine après son introduction. Aucune tierce partie n’a compromis nos systèmes et nous n’avons aucune preuve que les développeurs d’applications qui avaient eu cet accès par inadvertance pendant six jours en étaient au courant ou en avaient fait un usage abusif« .

Google+ fermera ses portes en avril 2019

Le géant américain a ouvert une enquête suite à la découverte de ce bug et révèle qu’il a affecté « environ 52,5 millions d’utilisateurs ». Toujours selon Google, la faille pouvait permettre à des développeurs mal intentionnés d’accéder à des informations telles que le nom, adresse e-mail, profession ou l’âge, même si elles n’étaient pas partagées publiquement. Cependant, le bug ne permettait pas aux développeurs d’avoir accès à des informations telles que des données financières, des numéros d’identification nationaux, des mots de passe ou des données similaires généralement utilisées pour la fraude ou le vol d’identité.

Après la découverte de cette nouvelle faille dé sécurité, Google a toutefois décidé « d’accélérer la fermeture de toutes les API Google+ » et annonce que « cela se produira dans les 90 prochains jours ». De plus, la firme américaine a également décidé d’accélérer la fermeture de la version grand public de son réseau social afin d’« assurer la protection de [ses] utilisateurs ». Google+ fermera donc ses portes en avril 2019 tandis que la déclinaison entreprise se rapprochera de G Suite.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.